Home Société Relation gouvernement-Syndicats au Burkina : Le premier ministre envisage d’apporter « toutes...

Relation gouvernement-Syndicats au Burkina : Le premier ministre envisage d’apporter « toutes les mesures possibles des solutions » aux dossiers pendants

0
Burkina syndicat
Le premier ministre Albert Ouédraogo et les syndicats

Le premier ministre Albert Ouédraogo a rencontré le mardi 12 avril 2022, les membres de l’Unité d’actions syndicales (UAS). Il était accompagné de plusieurs membres du gouvernement. A l’occasion, le chef du gouvernement a appelé les différents syndicats à soutenir le processus de transition en cours, à travers des propositions d’actions, des orientations et des conseils.

Par Tatiana Kaboré

Le Premier ministre Albert Ouédraogo a sollicité mardi, l’accompagnement de l’Unité d’actions syndicales (UAS) au processus de la Transition. Lors de son allocution, le premier ministre a confié qu’il a instruit son gouvernement à faire ressortir et actualiser les dossiers pendants en leur sein, en vue qu’ils soient examinés.

« J’ai instruit les membres du gouvernement de ressortir et actualiser les dossiers pendants en leur sein en vue de leur examen et de rechercher dans toutes les mesures possibles des solutions », a indiqué le premier ministre.

Outre cela, Dr Albert Ouédraogo a invité son gouvernement « à observer et poursuivre avec les partenaires sociaux, un dialogue sincère et de respect mutuel durant cette période de transition dans la perspective d’instaurer un climat social propice au développement économique et social ».

Il a par ailleurs fait cas de l’instauration d’un cadre ad-hoc qui s’occupera des préoccupations sociales du moment en plus de la rencontre annuelle entre les syndicats et le gouvernement.

« Au-delà de la rencontre annuelle gouvernement-syndicats, je voudrais voir instaurer un cadre ad-hoc dont la périodicité et la tenue seront commandées par les préoccupations sociales », a ajouté M. Ouédraogo.

Tout en reconnaissant que l’unité d’actions syndicales est une véritable force sociale au Burkina, il a exhorté à prioriser le dialogue.

Après avoir salué l’initiative, Marcel Zanté, président du mois syndical de l’UAS a fait savoir au premier ministre, que les priorités des syndicats notamment la sécurité des populations, la vie chère et la préservation des libertés individuelles et collectives sont menacées.

Il a tout de même rassuré de la disponibilité de l’unité d’actions syndicale à accompagner le Gouvernement, afin de réussir le processus de Transition au Burkina Faso. L’UAS promet de faire parvenir dans les jours à venir leurs recommandations.

Le 29 mars 2022, l’UAS avait dans un communiqué, invité le Président Paul-Henri Damiba et son gouvernement à tout mettre en œuvre, afin de freiner l’avancée des groupes armés et aussi de soulager les populations.

Il avait aussi rappelé que les Burkinabè attendent plutôt des nouvelles autorités, la récupération des zones sous contrôle des groupes armés ainsi que l’apport de secours aux populations confrontées à la faim et à la soif dans les localités tels que Kelbo, Pama, Arbinda, Baraboulé.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 × 7 =