Home A la une Religion: Le Cardinal Philippe Ouédraogo condamne l’avortement et les méthodes contraceptives antinatalistes

Religion: Le Cardinal Philippe Ouédraogo condamne l’avortement et les méthodes contraceptives antinatalistes

Burkina Religion Paques Cardinal Philippe Ouédraogo Méthode contraceptives
Le Cardinal Philippe Ouédraogo au cours de la célébration de la veillée pascale à Ouagadougou, photo André Bado

Après 40 jours de mortification, nombreux sont les fidèles chrétiens à prendre d’assaut la Cathédrale de l’Immaculée conception de Ouagadougou pour la vigile pascale. La messe a été présidée par le Cardinal Philippe Ouédraogo dans la nuit du samedi 3 au 4 avril 2021. La célébration s’est déroulée en présence des ministres en charge de la famille, Laurence Ilboudo, des sports, Dominique Nana et de plusieurs autorités politiques et religieuses.

 

Par André-Martin Bado

C’est avec joie que les fidèles catholiques du Burkina ont célébré la  fête de Pâques en communauté cette année. Contrairement à l’an passé où ils étaient contraints de la célébrer à domicile pour raison de la COVID-19. Pâques est bien le fondement de la foi chrétienne et elle a été célébrée comme il se devait à la cathédrale de Ouagadougou. Prières et actions de grâce pour la paix mais aussi baptêmes et confirmations ont ponctué cette grande fête chrétienne.

Au cours de la célébration, le Cardinal Philippe Ouédraogo, dans son homélie, a invité les fidèles à se rebeller contre le mariage homosexuel. «Tout en adoptant les valeurs positives de la modernité en tant que sujets actifs de l’avenir du monde, les familles chrétiennes africaines devraient se rebeller contre l’impérialisme de certains lobbies et associations qui prônent et veulent imposer le mariage homosexuel, le libertinage » a laissé entendre le Cardinal.

L’archevêque de Ouagadougou a aussi condamné l’avortement, l’infanticide, l’euthanasie et les méthodes contraceptives antinatalistes imposées aux femmes et aux jeunes filles par l’Occident. Il a également rejeté la polygamie et l’adultère, en ajoutant que  «l’indissolubilité devient alors la conséquence du don totale de soi dans le mariage et dans la famille. De nombreuses familles vivent cette situation dans la fidélité, humblement avec espérance. Elles vivent ces valeurs qui constituent le fondement de l’institution familiale et  l’avenir de l’église et de l’humanité ».

Le cardinal Philippe Ouédraogo a invité les catholiques au respect des mesures barrières afin de limiter la propagation de la maladie à coronavirus.

www.libreinfo.net