spot_img
spot_img

Burkina : le gouvernement burkinabè réitère sa décision de se retirer sans délai de la CEDEAO

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement de la Transition du Burkina Faso, dans un communiqué, a réitéré ce 7 février 2024, le caractère irréversible de sa décision de se retirer sans délai de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Par Emilienne Compaoré

Dans un communiqué, le gouvernement du Burkina Faso réaffirme sa décision de se retirer sans délai de la CEDEAO. « Le Gouvernement burkinabè réitère la décision du retrait sans délai du Burkina Faso de la CEDEAO, en raison de la violation par l’Organisation elle-même de ses propres textes, ainsi que les autres raisons légitimes mentionnées dans le Communiqué conjoint N°001 du Burkina Faso, de la République du Mali et de la République du Niger, du 28 janvier 2024».

Pour le gouvernement burkinabè, les sanctions prises par la CEDEAO violent les valeurs et principes sacro-saints qui fondent l’Organisation. « Prenant des sanctions en dehors de celles prévues par ses propres textes, avec une intention manifeste de détruire les économies des pays en transition alors même que sa vocation première est de promouvoir l’intégration économique, et en instituant des mesures de confinement économiques et financières contre ses propres membres la CEDEAO s’est inscrite dans le déni de son Traité révisé; foulant ainsi au pied les valeurs et principes sacro-saints qui fondent l’Organisation» peut-on lire dans le communiqué.

Il ajoute que ces « graves manquements commis par la CEDEAO remettent en cause le caractère contraignant des textes de la Communauté » et « fonde le droit légitime du Burkina Faso de ne pas être lié aux contraintes de délai, mentionnées à l’article 91 du Traité révisé et évoquées par la Commission».

C’est le dimanche 28 janvier 2024, que le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont annoncé leur retrait sans délai de la CEDEAO.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...
spot_img

Autres articles

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...