Accueil Communiqué Révolution d’août 1983:Thomas Sankara reste 33ans après sa mort,un mythe,une référence sûre...

Révolution d’août 1983:Thomas Sankara reste 33ans après sa mort,un mythe,une référence sûre en matière de lutte pour la liberté (Me Sankara)

Me Bénéwendé S. Sankara,président de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (l’UNIR/PS)

A l’occasion de la commémoration du 37e anniversaire du Conseil national de la révolution (CNR), le président du parti politique l’Union pour la Renaissance parti Sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé S. Sankara a fait une déclaration où il appelle ”le peuple burkinabè à un sursaut patriotique pour bâtir les fondements d’une nation stable et prospère”. Libreinfo.net vous propose l’intégralité de la déclaration.

“C’est de Pô que tout est parti le 4 août 1983, journée désormais historique pour l’Union pour la Renaissance Parti Sankariste (UNIR/PS). En effet, cela fait 37 ans que le Capitaine Thomas Isidore Noël SANKARA proclamait la Révolution Démocratique et Populaire de l’ex Haute Volta devenue aujourd’hui Burkina Faso. Dirigée par le Conseil National de la Révolution, cette nouvelle ère passait le pouvoir des mains de la bourgeoisie Voltaïque alliée à l’impérialisme, aux mains de l’alliance des classes populaires qui constituaient le peuple travailleur. Pour le Président Thomas SANKARA, le peuple devait prendre en main son destin et assumer sa révolte. La réalisation de ses profondes aspirations à la liberté, la défense des intérêts du peuple voltaïque à l’indépendance véritable et au progrès économique et social.

Sous la révolution du 4 août 1983, le succès des changements de mentalités a boosté non seulement les valeurs cardinales de développement, d’effort national, d’engagements populaires, mais également des valeurs d’équité, de justice sociale et de la promotion du patriotisme. Quatre (04) années durant, la révolution démocratique et populaire a permis de faire un diagnostic des problèmes au Burkina Faso et de proposer des actions plus volontaristes à même de résoudre les questions de développement du pays. Chaque Burkinabè était appelé à « libérer son génie créateur» pour la construction d’une nation moderne.

En rejetant l’idéologie de soumission, de mendicité, d’attentisme et de fatalité qui caractérisent la domination étrangère, le Président Thomas SANKARA avait engagé un vaste chantier de développement à travers de très grandes réformes dans tous les domaines de la vie socioéconomique et institutionnelle. Des retenues d’eau aux postes de santé primaire, en passant par des nombreuses écoles et de la bataille du rail, l’on peut, avec certitude, affirmer que le peuple burkinabè, sous sa houlette, a su prendre en main son propre destin. La révolution a permis aussi d’inculquer à nos masses laborieuses les vertus d’intégrité, de justice, de dignité, d’ardeur au travail. Tous les indicateurs étaient pratiquement au vert entre 1984 et 1987.

Le 15 octobre 1987, par un coup d’Etat sanglant, le « mouvement de rectification », dirigé par le Front populaire, met fin à l’expérience de la Révolution Démocratique et Populaire. Le Président Thomas SANKARA est assassiné. Dès lors, le népotisme rend le changement démocratique impossible. Trente-trois (33) ans après sa mort, Thomas SANKARA reste un mythe mais aussi et surtout une référence sûre en matière de vision et de force de proposition pour tous les peuples en lutte pour leur liberté, pour la justice et pour le progrès en tant que socle d’une véritable démocratie. En cet anniversaire, l’Union pour la Renaissance Parti Sankariste (UNIR/PS) a une pensée particulière pour tous les peuples en lutte.

A cet effet, l’UNIR/PS invite le peuple burkinabè à un sursaut patriotique pour bâtir les fondements d’une nation stable et prospère. En s’appuyant sur l’expérience du 04 Août 1983, l’UNIR/PS, lance un appel à tous les révolutionnaires démocratiques et patriotes à l’union dans la lutte des idéaux du Président Thomas Sankara afin de mieux capitaliser les acquis du peuple.”

Avec le peuple, victoire !

Ouagadougou, le 03 août 2020

Le Président
Maître Bénéwendé S. SANKARA

www.libreinfo.net