Home Société Saint Valentin : «Il ne faut pas résumer cette fête aux cadeaux»...

Saint Valentin : «Il ne faut pas résumer cette fête aux cadeaux» Jean Bosco Kaboré, conseiller conjugal

0
Saint Valentin
Jean Bosco Kaboré, Psychologue et conseiller conjugal

Le 14 février de chaque année est dédié à la célébration de la fête de Saint Valentin, fête de l’amour. C’est une fête qui aurait une connotation religieuse. Une occasion pour certain(e) de marquer un arrêt de façon spéciale et exprimer leur amour. Pour mieux comprendre comment on célèbre cette fête , Libre info est allé à la rencontre de Jean Bosco Kaboré, psychologue et conseiller conjugal.

Par André-Martin Bado

La Saint Valentin est une fête qui est célébrée chaque 14 février. Elle est considérée comme la fête des amoureux. C’est l’occasion pour les couples d’en profiter pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuve d’amour ainsi que des roses rouges qui symbolisent la passion.

Cette fête aurait des provenances religieuses. Selon l’église catholique ,Saint Valentin était un prêtre qui a vécu au IIIème siècle et qui s’est surtout donné à Dieu. Valentin célébrait secrètement les mariages puisque l’empereur Claude II avait interdit les mariages ce qui a suscité des troubles au niveau du pouvoir impérial.

Il a été convoqué et jugé, puis condamné et décapité. Donc il est mort martyr. Par la suite, on l’invoquait pour la fécondité, la fertilité. C’est progressivement que cette fête a été récupérée par le niveau profane comme une fête des amoureux.

Pour Jean Bosco Kaboré ,psychologue et conseiller conjugal ,la Saint Valentin n’est pas la fête des amoureux comme on l’attend. «La Saint Valentin, c’est la fête de l’amour. C’est la fête des frères et sœurs. Je dirais la fête de la famille même entre collègues on peut la célébrer. Ce n’est pas la fête des copains, copines. C’est la fête de l’amour.»

De son avis, il y a une différence entre la fête de l’amour et celle des amoureux. Selon lui, être amoureux ne veut pas dire qu’on aime forcément une personne. C’est de l’euphorie. A cet effet, il conseille ceux qui aspirent au mariage de ne pas se lancer dans une euphorie amoureuse « On se marie pas avec l’amour des amoureux.

C’est un amour qui dure deux ans après le mariage. Il a une date de péremption. L’euphorie de l’amour des amoureux fini. Il faut l’amour de projet de couple»

Pour ce qui est de la fête de la Saint Valentin, M.Kaboré trouve que ce n’est pas une fête obligatoire. Mais il pense que ça doit être le moment pour les couples de faire un bilan de leur vie conjugale. «C’est un moment de se pardonner et de se réconcilier. C’est également l’occasion de s’interpeller soi-même. Il ne faut pas résumer cette fête aux cadeaux.»

A cette occasion, Jean Bosco Kaboré invite les couples surtout les hommes à la célébrer en famille. «Je conseille aux couples de fêter la saint Valentin en famille. L’idéal pour les hommes mariés c’est d’être avec son épouse et ses enfants à la maison.»

Lire aussi: Islam et Saint-Valentin: «il est conseillé aux musulmans de se démarquer de ce genre de phénomènes et de fêtes» Imam Dr Inoussa Compaoré

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 + 10 =