Home Société Santé de la femme : Au Burkina, Menstru’elle forme 600 femmes vulnérables...

Santé de la femme : Au Burkina, Menstru’elle forme 600 femmes vulnérables en gestion hygiénique des menstrues

0

A l’occasion de la Journée internationale de l’hygiène menstruelle célébrée tous les 28 mai, l’association « Menstru’elles » a initié au profit de 40 filles et femmes, une séance de formation et de sensibilisation sur les enjeux de santé menstruelle. A l’issue, les bénéficiaires ont été dotées de kits d’hygiène menstruel réutilisables. Cette formation entre dans le programme « Changeons les règles » qui touche 600 femmes en situation de grande précarité. C’était le jeudi 26 mai 2022, à Ouagadougou.

Par Siébou Kansié

La jeune fille Caroline Bambara, est heureuse de recevoir un kit d’hygiène menstruel composé de coupes menstruelles dont elle n’avait jamais ni vu, ni utilisé.

« Je suis très contente de bénéficier de cette formation qui nous a permis d’apprendre beaucoup, en matière de gestion des menstrues. On nous a montré comment bien gérer nos menstrues.

On nous a aussi appris à utiliser la coupe menstruelle qui est un petit récipient en plastique qui permet de recueillir le sang pendant la période des règles. C’est un matériel réutilisable qui dure des années. Cela permet à la femme d’être propre pendant ce temps. »

Gestion des menstruies
Caroline Bambara, bénéficiaire du programme « Changeons les règles »

Cette formation qui découle du programme « Changeons les règles », résout un problème qui touche depuis des années, la femme. Car selon l’association, 3 femmes sur 4 au Burkina Faso, n’ont pas accès à une hygiène menstruelle appropriée.

Cette précarité menstruelle entrave leur liberté de mouvement, pénalise les jeunes filles dans leur éducation et freine les femmes dans leurs activités économiques. Celles stigmatisées durant leurs menstrues, souffrent psychologiquement.

D’autres données citées par Menstru’elles, indiquent que 90% des jeunes filles burkinabè n’ont pas su ce qui se passait à leur première expérience des menstrues. Ce qui explique la négligence de ce sujet considéré comme un tabou.

D’où les ateliers de formation pour démystifier les règles et permettre à la femme de comprendre et suivre son cycle menstruel en prenant en compte sa santé et son hygiène.

Gestion menstruies
Adeline Tiendrébeogo, présidente de l’association Menstru’elles.

« Nous avons sensibilisé plus de 600 femmes dans ce mois de mai sur la bonne gestion des menstrues. On les accompagne avec des kits d’hygiène qui leur permettront de s’épanouir pendant leurs règles durant des années », a indiqué Adeline Tiendrébeogo, présidente de l’association Menstru’elles.

Dans l’identification de la cible, elle explique qu’elle travaille avec les associations AMPO PP FILLES, AMMIE et KAMY qui l’aident à toucher les femmes vulnérables qui n’ont pas la bonne information pour bien gérer leurs menstrues. Les profitables en groupe de 40, reçoivent depuis le début du mois de mai, trois ateliers de formation par semaine.

Gestion des menstruies
Blandine Séni, formatrice.

La formation du 26 mai, porte sur « l’utilisation de la coupe menstruelle durant la période de menstrues. La coupe menstruelle remplace le coton qu’on utilise généralement et dont la qualité de l’hygiène n’est pas rassurante et qui occasionne des dépenses pour la femme, en plus de la nature que ça pollue parce que le coton ne se dégrade pas vite. Avec la coupe menstruelle, la femme ne se salit pas, car le sang est recueilli dans la coupe. La coupe en plastique peut être lavée et réutilisée pendant des années.», a expliqué Blandine Séni, la formatrice.

Menstru’elles est une association qui œuvre pour le bien être menstruel et la lutte contre la précarité menstruelle des jeunes filles et des femmes au Burkina Faso.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 − 9 =