Home A la une Sécurité : le Général Moïse Miningou rend visite aux casques bleus burkinabè à...

Sécurité : le Général Moïse Miningou rend visite aux casques bleus burkinabè à Ber et à Goundam au Mali

casques bleus burkinabè

Dans son hebdomadaire point de la situation sécuritaire, l’armée burkinabé a publié le 28 février 2021 le bilan des activités qu’elle a menées du 22 au 28 février 2021. Plusieurs opérations de sécurisation et des actions humanitaires ont été menées par les forces de défense et de sécurité. Le général de brigade, Moïse Miningou, a aussi rendu visite aux casques bleus burkinabé au Mali

Par Rama Diallo, stagiaire

Les Forces armées nationales poursuivent les opérations de sécurisation à travers le territoire national. Le Groupement de force du Nord a abattu un énorme travail au cours de la semaine écoulée. Du 22 au 25 février 2021, des unités du Groupement ont ainsi mené des opérations de ratissage dans la forêt de Bangao et dans les localités de Tasmakat, Fourkoussou et Bidy, suite aux attaques récurrentes contre les populations civiles dans la zone. Lors des opérations de ratissage, 11 terroristes ont été tués et un autre capturé. Des moyens roulants et de communication, de l’armement et divers autres matériels ont été saisis. Les forces armées n’ont pas enregistré de perte en vie en leur sein.

A lire aussi: Sécurité : 13 opérations aériennes menées entre le 15 et le 21 février 2021

Le Groupement de forces du secteur Centre et Est n’est pas resté en marge des opérations. Le 22  février 2021, suite à l’attaque contre les Volontaires de la défense pour la patrie (VDP) de Sakoani dans la province de la Tapoa, une unité du détachement militaire de Matiacoali a été déployée pour effectuer des opérations de ratissage. Des moyens roulants ont été récupérés au cours de cette opération. Deux engins explosifs improvisés ont été découverts par une unité du détachement militaire de Gayeri au cours d’une mission d’escorte effectuée du 24 au 25 février 2021. Les engins explosifs ont été neutralisés par les équipes spécialisées du Génie militaire. L’unité du détachement militaire de Gayeri a essuyé des tirs de harcèlement lors de sa progression. La riposte des éléments de l’escorte a mis les assaillants en fuite.

L’armée a également mené d’autres actions qui sont : l’aide à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités et l’escorte de ravitaillement au profit de structures privées dans la région de l’Est. Du 23 au 25 février 2021, le Chef d’Etat major général des armées (CEMGA), accompagné d’une forte délégation a rendu une visité au contingent burkinabé déployé au Mali dans le cadre de la MINUSMA. Il s’est rendu notamment à Tombouctou, Ber et Goundam où il a pu rencontrer les Casques bleus burkinabé. Le chef des armées, Moïse Miningou, les a félicités pour leur engagement et leur dévouement. Le général Miningou, au cours de sa visite, a pu rencontrer les autorités administratives et militaires de la région de Tombouctou, ainsi que le commandant de la force de la MINUSMA.

A lire aussi: Région du Sahel :au moins 9 personnes tuées entre Markoye et Dolbel une commune du Niger

www.libreinfo.net