spot_img
spot_img

Sénégal: Ousmane Sonko inéligible à la prochaine présidentielle après sa nouvelle condamnation de deux ans de prison

Publié le : 

Publié le : 

 La condamnation de Ousmane Sonko ce jeudi 1er  juin 2023 à deux ans de prison ferme pour «corruption de la jeunesse»  le disqualifie de la présidentielle prochaine. Mais il a été acquitté pour les cas de viol et de menaces de mort par la justice sénégalaise.

Par André-Martin Bado

Le candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2024, M. Ousmane Sonko écope de deux ans de prison ferme pour «corruption de la jeunesse». Le verdict est tombé, jeudi 1er juin 2023 au tribunal de Dakar, au Sénégal.

Cette nouvelle condamnation d’une peine plus lourde que la précédente,  disqualifie M. Sonko, principal opposant du pouvoir en place, à être candidat à la présidentielle du 25 février 2024.

Il avait déjà écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis pour diffamation et injure publique. En effet, la loi sénégalaise empêche toute personne condamnée pour une infraction pénale de se porter candidat à un mandat politique.

Par ailleurs, M. Sonko a été acquitté dans une affaire qui l’accusait  de viol et de menaces de mort sur une employée d’un salon de massage lors de faits qui se seraient déroulés en 2021. Il devra payer une amende de 600 000 F.CFA.

Quant à Mme Ndèye Khady Ndiaye, la co-accusée de M.Sonko, et propriétaire du salon de massage où les faits se sont déroulés, elle a écopé de deux ans de prison ferme et d’une amende de 600.000 F. CFA.

Face à cette décision de justice, M. Sonko, l’opposant de 48 ans, n’a pas cessé de clamer son innocence et de crier au complot.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

18-Juillet : Parlez-moi du « Mandela Day »…

Aujourd’hui, c’est le 18 juillet et l’on se rappelle de la naissance, en 1918, de Nelson Mandela. Icône sud-africaine de la lutte antiapartheid, cet...

Niger/Carburant : le litre du super 91 est de 499 FCFA désormais

Dans un communiqué lu à la télévision d'État, le 17 juillet 2024, les autorités du Niger ont annoncé une baisse du prix des hydrocarbures...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....

Présidentielle au Rwanda : Vers un nouveau plébiscite pour Paul Kagamé

Le Rwanda organise ce lundi 15 juillet 2024 son élection présidentielle. Une formalité pour le président sortant Paul Kagamé comme en 2017. Le chef...
spot_img

Autres articles

Classement FIFA : Le Burkina au 14e rang africain

La Fédération internationale de football association (FIFA) a publié, ce jeudi 18 juillet 2024, son classement mondial des nations de football. Le Burkina y...

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...