spot_img

Sénégal : report des élections, l’UA appelle les dirigeants au dialogue et à la transparence

Publié le : 

Publié le : 

Le report de l’élection présidentielle au Sénégal suscite des préoccupations au sein de la commission de l’Union africaine. Dans un communiqué daté du 04 février 2024, son président, Moussa Faki Mahamat, appelle à une organisation rapide et transparente des élections, mettant l’accent sur l’importance du dialogue et du respect des principes démocratiques.

Par André-Martin Bado

Dans ce communiqué émis depuis Addis-Abeba, en Éthiopie, le président de la commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exprimé sa vive préoccupation face au report des élections présidentielles en République du Sénégal.

Ce report, survenu récemment, a suscité une attention particulière au sein de la communauté africaine et au-delà, alors que le Sénégal est largement reconnu pour son engagement envers la démocratie et la stabilité politique.

Le président de la Commission de l’Union africaine a souligné que le Sénégal, dont le «modèle démocratique a été toujours salué avec haute appréciation, ne saurait laisser aucun africain indifférent»,face à cette situation politique délicate.

Il a exhorté les autorités sénégalaises à prendre toutes les mesures nécessaires pour organiser les élections présidentielles dans les meilleurs délais, tout en veillant à ce que le processus électoral se déroule dans la «transparence, la paix et la concorde nationale.»

Dans un appel clair en faveur de la résolution pacifique des différends politiques, le président de la commission a encouragé toutes les forces politiques et sociales au Sénégal à privilégier «le dialogue civilisé et la concertation».

Il a souligné l’importance du respect des «principes fondamentaux de l’État de droit», une tradition historique enracinée dans le pays.

Le communiqué du président de la Commission de l’Union africaine témoigne de l’engagement continu de l’organisation en faveur de la promotion de la démocratie, de la paix et de la stabilité en Afrique.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...
spot_img

Autres articles

Burkina/Sourou: Prorogation du couvre-feu de 3 mois à Lankoué et Kiembara

Dans un communiqué du 25 février 2024, le Haut-Commissaire du Sourou, Salif Traoré a annoncé la prorogation du couvre-feu dans les départements de Lankoué...

Sénégal : vers une amnistie générale pour les troubles connus par le pays

Le chef de l’État sénégalais Macky Sall a annoncé ce lundi 26 février 2024, un projet de loi d’amnistie générale pour les faits liés...

Procès Adama Siguiré : après 3h de débats, le dossier renvoyé au 4 mars

Le procès en diffamation intenté contre l’écrivain Adama Siguiri est renvoyé au 4 mars 2024.  Par Nicolas Bazié Lorsque le dossier a été appelé, les avocats...

«Enlèvement» de Me Kam : Le Mouvement SENS dénonce une violation des libertés démocratiques au Burkina

Le Mouvement SENS a organisé une conférence de presse , le lundi 26 février 2024 à Ouagadougou, pour dénoncer «l'enlèvement» de leur coordinateur national,...

Coopération: Retrait de l’AES, la CEDEAO énonce les conséquences

Les chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu un sommet extraordinaire sur la situation politique, la...