spot_img

Situation au Mali : le Président Kéïta et son Premier ministre Cissé arrêtés par des militaires

Publié le : 

Publié le : 

Par Siébou Kansié

Le président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta a été arrêté par des militaires, dans l’après-midi de ce mardi 18 août 2020 à Bamako. Il se trouvait,lui, son Premier ministre Boubou Cissé, et son fils, le député Karim Keïta, dans sa résidence de Sebenikoro, à Bamako lorsqu’il a reçu la visite des mutins qui ont procédé à leur arrestation avant 17h selon des sources militaires.

Cependant, avant leur mise aux arrêts, dans un communiqué publié à 16 h GMT, le premier ministre Boubou Cissé a appelé au patriotisme et demandé aux militaires de faire taire les armes : « Le gouvernement appelle à la raison et au sens patriotique et demande de faire taire les armes. »

 Les autorités maliennes venaient donc rompre avec le silence plusieurs heures après la situation confuse survenue ce 18 août 2020 au camp Soundiata de Kati à Bamako. Le gouvernement malien « appelle à l’apaisement et se rend disponible dès l’instant de ce communiqué pour engager un dialogue fraternel afin de lever tous les malentendus », pouvait-on lire dans le communiqué.

Du côté de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) un communiqué a également appelé « les militaires à regagner sans délai leurs casernes en demandant à toutes les parties prenantes maliennes de privilégier le dialogue pour résoudre la crise que traverse leur pays. » L’institution sous régionale en condamnant  »vigoureusement » la tentative du coup d’Etat en cours, a prévenu qu’elle « prendra toutes les mesures et actions nécessaires à la restauration de l’ordre constitutionnel par le rétablissement des institutions démocratiquement élues, conformément aux dispositions de son Protocole additionnel sur la Bonne Gouvernance et la Démocratie », a ajouté le communiqué.

La France par la voix de son ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Dian, dit partager la position de la CEDEAO, qui invite les militaires à regagner sans délai leurs casernes.

Tous ces communiqués n’ont visiblement servi à rien puisque les mutins sont allés au bout en arrêtant les plus hautes autorités maliennes.

Pour rappel, le Mali depuis le 5 juin 2020, un mouvement de la société civile dénommé « Mouvement du 5 juin M5-RFP » porté par des leaders religieux et politiques, ont déclenché des manifestations en prenant d’assaut les artères de Bamako pour demander le départ du président Ibrahim Boubacar Keita.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...

Burkina Faso : voici la charte modifiée de la Transition 

Télécharger le document ici : Charte de la Transition modifiée

Burkina : 5 ans de Transition pour le Capitaine Traoré

Les forces vives qui ont participé aux assises nationales ce samedi à Ouagadougou ont accordé cinq ans de Transition au Capitaine, Ibrahim Traoré, arrivé...

Ouahigouya : Des OSC se prononcent sur la tenue des assises nationales

La tenue des assises nationales fait  débat au Burkina Faso. A Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, libreinfo.net  a recueilli les propos de...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Communiqué de presse Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...