Accueil Politique Situation nationale: Le Président Rock Kaboré envoie Joseph et Moïse au chevet...

Situation nationale: Le Président Rock Kaboré envoie Joseph et Moïse au chevet du Burkina

C’est connu de tous depuis ce lundi 21 janvier, le Président Kaboré a désigné un de ses compagnons pour occuper la primature. Joseph Marie Christophe Dabire est un homme qui a déjà occupé de haute responsabilité au Burkina. Ce Premier Ministre et le président Kaboré sont tous de la fabrique de Blaise Compaoré. Rien de nouveau ! Ce sont deux hommes qui se connaissent très bien. Ils ont même eu l’opportunité de travailler dans le même gouvernement ou d’avoir été à l’Assemblée nationale ensemble.

Des atouts, le nouveau Premier Ministre en a, car il connait bien la haute sphère de l’administration. Joseph Marie Christophe Dabire fut membre du pouvoir exécutif et législatif pendant plusieurs années. De ce fait, c’est un homme qui ne devrait pas mettre du temps pour apprendre et c’est un avantage que de connaitre le mécanisme de fonctionnement de ces deux pouvoirs. Le président du Faso a donc joué son joker, car la réussite des actions de ce gouvernement dépendra beaucoup de son bilan politique au soir de 2020. Par conséquent, il faudrait sortir un gouvernement charismatique et soucieux des enjeux de l’heure.

A 71 ans, le Premier Ministre parait beaucoup plus un conciliateur et un visionnaire. Si tel est le cas, tant mieux pour un pouvoir qui a maille depuis longtemps à renouer le dialogue social. Moise et Joseph sauront-ils libérer le Burkina Faso de l’insécurité? Dans le gouvernement à venir, on attend deux changements importants : le ministère de la défense nationale et des anciens combattants et le ministère de la sécurité. Cependant, il faudrait repanser aussi l’ANR (Agence Nationale de Renseignement).

Une chose est sure, l’état d’urgence est déjà mise en cause avec les multiples agressions qui continuent dans plusieurs zones du pays. Nous attendons le nouveau Premier Ministre dans un mois pour son discours de politique générale. Certes, il n’y’aura rien d’extraordinaire car il viendra rappeler le programme du chef de l’Etat que lui et les membres de son gouvernement viendront exécuter ; mais, le ton qu’il utilisera pour ce discours nous situera davantage sur sa capacité à faire face à la résilience.

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 − 2 =