spot_img

Situation nationale : Qu’ils dégagent tous ! lance Zéphirin Diabré au régime de Roch Kaboré

Publié le : 

Publié le : 

« Aujourd’hui, il n’y a que ceux qui croient au père Noël qui croient que ce régime peut encore sauver le Burkina Faso », a indiqué mardi à Ouagadougou Zéphirin Diabré, le Président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), à l’occasion d’une cérémonie de présentation de vœux de son parti. Depuis l’avènement du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, rien ne va au Burkina selon Zéphirin Diabré, le responsable du principal parti d’opposition. « Ce régime est incompétent. Il a mis le Burkina Faso par terre en seulement trois ans de règne. L’histoire retiendra malheureusement que c’est sous le règne d’un parti politique dénommé MPP que les terroristes ont pu rentrer et occuper le sol béni de nos ancêtres », indique-t-il. « Le problème du Burkina Faso ce n’est pas un problème de remaniement, de Premier ministre ou de gouvernement. Le problème du Burkina Faso c’est un problème de régime. Jamais dans l’histoire du Burkina Faso, un régime n’a versé la figure du Burkina Faso par terre comme l’a fait le régime actuel », a expliqué M. Diabré face à plusieurs centaines de militants de son parti. « Ce que les burkinabè attendent, c’est qu’ils dégagent et qu’ils dégagent tous », ajoute-t-il. Faisant allusion à la tuerie de Yirgou le jour de l’an, Zéphirin Diabré ne passe pas par le dos de la cuillère pour « attaquer » le régime. « Ce n’est pas seulement qu’il a échoué dans la lutte contre le terrorisme, la corruption, la pauvreté… c’est même plus grave que ça. Son autre problème, qui est plus grave et plus fondamental, c’est que depuis qu’il est arrivé au pouvoir ce régime, notre vie sociale est devenue soudainement violente. La vie a perdu sa valeur. Et pour un rien, les burkinabè qui vivaient jusque-là en symbiose parfaite se déchirent et s’entretuent. Ce régime est comme devenu un facteur permanent de division de burkinabè », a terminé le chef de file de l’opposition.

Eric Beauvoir
Libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Suspension des activités politiques : Les partis et OSC du Mali saisissent la Cour suprême 

Les partis, regroupement de partis et organisations de la société civile dans un communiqué du 22 avril 2024, ont saisi la Cour suprême pour...

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Togo : Des urnes législatives pour référendum constitutionnel

Les électeurs togolais sont appelés aux urnes le 29 avril prochain pour élire leurs députés et conseillers régionaux sur fond de tensions sociopolitiques autour...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts. Par Prisca Konkobo  Savane...

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...