Accueil Politique Situation nationale : Qu’ils dégagent tous ! lance Zéphirin Diabré au régime...

Situation nationale : Qu’ils dégagent tous ! lance Zéphirin Diabré au régime de Roch Kaboré

« Aujourd’hui, il n’y a que ceux qui croient au père Noël qui croient que ce régime peut encore sauver le Burkina Faso », a indiqué mardi à Ouagadougou Zéphirin Diabré, le Président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), à l’occasion d’une cérémonie de présentation de vœux de son parti. Depuis l’avènement du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, rien ne va au Burkina selon Zéphirin Diabré, le responsable du principal parti d’opposition. « Ce régime est incompétent. Il a mis le Burkina Faso par terre en seulement trois ans de règne. L’histoire retiendra malheureusement que c’est sous le règne d’un parti politique dénommé MPP que les terroristes ont pu rentrer et occuper le sol béni de nos ancêtres », indique-t-il. « Le problème du Burkina Faso ce n’est pas un problème de remaniement, de Premier ministre ou de gouvernement. Le problème du Burkina Faso c’est un problème de régime. Jamais dans l’histoire du Burkina Faso, un régime n’a versé la figure du Burkina Faso par terre comme l’a fait le régime actuel », a expliqué M. Diabré face à plusieurs centaines de militants de son parti. « Ce que les burkinabè attendent, c’est qu’ils dégagent et qu’ils dégagent tous », ajoute-t-il. Faisant allusion à la tuerie de Yirgou le jour de l’an, Zéphirin Diabré ne passe pas par le dos de la cuillère pour « attaquer » le régime. « Ce n’est pas seulement qu’il a échoué dans la lutte contre le terrorisme, la corruption, la pauvreté… c’est même plus grave que ça. Son autre problème, qui est plus grave et plus fondamental, c’est que depuis qu’il est arrivé au pouvoir ce régime, notre vie sociale est devenue soudainement violente. La vie a perdu sa valeur. Et pour un rien, les burkinabè qui vivaient jusque-là en symbiose parfaite se déchirent et s’entretuent. Ce régime est comme devenu un facteur permanent de division de burkinabè », a terminé le chef de file de l’opposition.

Eric Beauvoir
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =