spot_img
spot_img

Sud Ouest: A 36 ans Emmanuel Zongo devient le plus jeune gouverneur du Burkina

Publié le : 

Publié le : 

Par La Rédaction

Le nouveau gouverneur de la région du Sud Ouest,le Commissaire principal de police Emmanuel W. Zongo a été installé dans ses nouvelles fonctions jeudi 20 août dans la salle polyvalente de Gaoua,chef lieu de la région.La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre délégué de l’administration territoriale,de la décentralisation et de la cohésion sociale, Madiara Sagnon. Les forces vives de la région se sont fortement mobilisées pour être témoin de cette cérémonie de bienvenue et d’au revoir entre le gouverneur entrant et son prédécesseur.

Le nouveau représentant du chef de l’Etat Roch Kabore à la tête de la région,Emmanuel W. Zongo a témoigné sa reconnaissance au Président Faso Roch Kabore et l’ensemble du gouvernement pour la confiance en le portant à la tête de cette région.

A l’endroit des forces vives de la région,le nouveau gouverneur a déclaré: « Notre région, la région du Sud-Ouest regorge d’énormes potentialités. Des richesses tous azimuts en ses hommes, j’ai nommé les filles et fils de toute la région, des richesses en sa culture et traditions, en ses terres, des potentialités agropastorales, hydrauliques forestières et minières.Je souhaite que nous fassions ensemble de cette richesse, un véritable levier de développement de la région partant du Burkina Faso ».

Le représentant du chef de l’Etat a ensuite énuméré des défis à relever ensemble: « Je prends fonction dans un contexte où notre pays fait face aux défis de l’insécurité, notamment le terrorisme, le grand banditisme, mais aussi le problème foncier, la réglementation de l’orpaillage, l’épidémie de la covid-19 sans oublier les élections.Pour se faire, je reste convaincu qu’avec un mouvement d’ensemble des forces vives de cette région, les défis seront relevés « ,a t-il ajouté.

Je lance un vibrant appel à toutes les autorités de l’administration déconcentrée et décentralisée, à toutes les femmes, aux hommes, aux seniors, aux jeunes, à toutes les filles et fils des 1086 villages du Ioba au Noumbiel en passant par le Bougouriba et le Poni. Il est impérieux pour tous de poursuivre les actions initiées par mon prédécesseur ,Tagssegba Nitiema, de resserrer les rangs, d’avancer main dans la main vers l’objectif commun : bâtir ensemble un Burkina Faso de paix et de sécurité humaine pour tous et au quotidien,ajoute t-il.

Par ailleurs,à l’endroit de la jeunesse du sud ouest,il a déclaré que: « les plus hautes autorités de notre pays ont donné aujourd’hui une grande confiance à la jeunesse. Nous devons faire preuve de responsabilité, de dignité et d’intégrité afin que les plus hautes autorités continuent de nous faire confiance. »

Il a donc pris la résolution devant l’assemblée,présente à son installation de travailler avec tout le monde sans exception dans un cadre mutuel pour l’atteinte des attentes de toutes et tous.

Qui est le nouveau gouverneur Emmanuel Zongo?

Âgé de 36 ans(bientôt 37 ans en décembre) Emmanuel W. Zongo est un cadre de la police nationale.Commissaire principal,il était depuis 2014, le Coordonnateur des études à l’académie de police,la prestigieuse école de formation des officiers de police située dans la commune de Pabré à 25 km, côté nord de la capitale Ouagadougou, avant d’être nommé gouverneur le 30 juillet 2020. De 2012 à 2014,l’ancien séminariste était à la tête du commissariat de l’arrondissement de Sig-Noghin à Ouagadougou alors qu’il avait 29 ans. Il est titulaire d’un Master II en Sécurité Intérieure, Université Jean Moulin Lyon 3(France) obtenu en 2012. Il est aussi diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Police de Saint Cyr au Mont d’Or (France) avec le diplôme de Commissaire de Police.En outre,il a une Maîtrise en Macroéconomie et Gestion du Développement (MGD), Université Joseph Ki ZERBO de Ouagadougou, une licence en Macroéconomie et Gestion du développement (MGD),Université Joseph Ki ZERBO de Ouagadougou et un Bac série D.

Il a aussi participé à la rédaction de plusieurs manuels de sécurité dont: « Pratiques policières et respect des droits de l’homme», « Protéger les droits des personnes migrantes : les normes internationales faces aux défis contemporains » etc. avec plusieurs participations à des stages de formation au niveau national et international. Ce jeune gouverneur aura la lourde responsabilité de représenter le président du Faso et l’ensemble du gouvernement dans la région du sud ouest en travaillant surtout au développement.

www.libreinfo.net

Pour y arriver

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Réseaux Sociaux : La Présidence du Faso met en garde les usurpateurs de l’identité du chef de l’État 

La direction de la communication et des relations presse de la présidence du faso, dans un communiqué publié ce vendredi 17 mai 2024, informe...

Burkina : 3e édition du FONDES, «éduquer les enfants au sein de la famille », Germaine Kafando 

L' association Fondation Espoir et Sourire ( FONDES) organise la 3e édition du salon international de la famille de Ouagadougou qui s’est ouvert ce...

Burkina/littérature: réseaux sociaux, influence mitigée sur le livre physique

Avec internet et les réseaux sociaux, l’avenir du livre physique serait menacé. Sur le sujet des écrivains, des étudiants et des gérants de bibliothèque...

Burkina: Le CNP-NZ décline une rencontre avec le CSC

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a décliné l’invitation du Conseil supérieur de la communication (CSC) à participer à une rencontre d’échanges,...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...