Home Société Supposées exactions sur des civils à Moura au Mali : Une enquête...

Supposées exactions sur des civils à Moura au Mali : Une enquête a été ouverte

0

Dans un rapport publié mardi 05 avril 2022, l’ONG Human Right Watch faisait état de plus de 300 civils qui seraient exécutés par les Forces armées maliennes (FAMA) et des forces étrangères dans le village de Moura, région de Mopti. Bamako avait démenti ces allégations. Dans un communiqué publié le mercredi 06 avril, le premier substitut du Procureur de la République près du Tribunal de Mopti, le Colonel Soumaila Bagayoko, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « faire toute la lumière sur ces allégations ».

Les faits remontent à la fin de mois de mars 2022, lorsque les FAMA annonçaient avoir neutralisée 203 combattants terroristes au cours d’une opération militaires, qui s’est déroulée entre le 23 et le 31 mars 2022 à Moura, dans le centre du Mali.

Suite à la dénonciation de Human Right Watch dans son rapport, l’Union européenne, les États-Unis ou encore les Nations unies ont réclamé l’ouverture d’une enquête sur les nombreux témoignages faisant état du massacre de plusieurs centaines de civils et de jihadistes désarmés par les soldats maliens.

« Des enquêtes ont été ouvertes par la Gendarmerie Nationale sur instruction du ministre de la défense et des anciens combattants », rassure le communiqué du Procureur.

La note précise que le Procureur militaire, sera accompagné, sur les lieux, d’un médecin légiste, d’une équipe de police technique et scientifique et des enquêteurs. La même source informe que l’opinion sera régulièrement informée de l’évolution des enquêtes, dont les résultats seront rendus publics.

Toutefois, une équipe d’investigation de la Minusma, qui devrait se rendre sur les lieux du présumé « massacre » n’a pas eu l’autorisation des autorités maliennes.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =