Home Economie Tabaski 2022 : Le Mali  veut exporter plus 11 000 têtes de...

Tabaski 2022 : Le Mali  veut exporter plus 11 000 têtes de bétail vers la Côte d’Ivoire et le Sénégal

0
bétails
Image d'illustration de bétails

L’Aïd el-Kébir (Tabaski) est prévue pour le dimanche 10 juillet 2022. En prélude de cette fête, le Mali toujours sous embargo a ouvert ses frontières pour le bétail allant au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Dans un communiqué rendu public le vendredi 24 juin dernier, les autorités maliennes ont décidé d’autoriser l’exportation de plus de 11 000 têtes de bétail vers la Côte d’Ivoire et le Sénégal. L’opération d’exportation se déroule du 27 juin au 9 juillet 2022.

Par Tatiana Kaboré

En marge de la célébration de la fête de la Tabaski 2022, le 10 juillet prochain, le Mali toujours sous embargo va ravitailler ses voisins en bétails. 

L’ Etat malien a en effet, autorisé l’exportation de 11 600 têtes de bétail dont 11 000 ovins/caprins et 600 bovins à destination de la Côte d’ Ivoire et du Sénégal. Il l’a fait savoir dans une note signée par le Colonel major Ahmed Biya, directeur adjoint des douanes.  Cette opération  d’exportation sera menée du 27 au 9 juillet 2022  « dans le respect scrupuleux des formalités de commerces extérieurs», selon le communiqué.

Avec 78,8 milliards FCFA comme valeur de ses exportations d’animaux vivants dans l’espace UEMOA en 2020, le Mali a le plus grand cheptel de la sous-région. 

Pour mémoire, le 9 janvier 2022, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO réunis en sommet extraordinaire avaient décidé de la fermeture de toutes les frontières terrestres, aériennes ainsi que l’arrêt des flux et transactions économiques, commerciales, financières entre les pays membres de l’institution sous-régionale et le Mali. Et ce à l’exception des denrées de premières nécessité, l’électricité et le carburant. Cela fait suite au coup d’Etat contre l’ancien Président Ibrahim Boubacar Keïta. 

Le président de la filière bétail viande du Mali, Aboubacar Ba, en réaction à l’embargo de l’institution sur le Mali avait dans une décision en date du 21 août 2020, décidé de la suspension de l’exportation du bétail malien vers les pays de la CEDEAO. 

La reprise des exportations de bétail par le Mali vers ses pays voisins serait -elle un signe de la bonne marche des discussions entre la CEDEAO et le pays? Ou serait -elle un signe vers la réouverture des frontières terrestres et aériennes vers le Mali?

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =