Home Sécurité Tchad: Une « trentaine » de morts dans les manifestations à N’Djamena

Tchad: Une « trentaine » de morts dans les manifestations à N’Djamena

0
Tchad
Des manifestants dans les rues de N'Djaména

Des manifestants sont descendus dans les rues de la capitale tchadienne dans la matinée du jeudi 20 octobre pour réclamer le départ du Président de la Transition Mahamat Idriss Déby Itno au pouvoir depuis la mort de son père le 29 avril 2022.  Les manifestations ont occasionné des morts et des blessés.

 Par Mathilde Zoungrana

Au moins 30 personnes, dont une dizaine des membres des forces de sécurité sont mortes dans les heurtes  ce jeudi, à Ndjamena au Tchad. Plusieurs centaines de manifestants ont investi les rues de N’Djaména tôt le matin pour dire non à la prolongation de la Transition.

Cette manifestation fait suite à la prolongation de la durée de la transition à l’issue du dialogue national inclusif. Mahamat Idriss Deby Itno au pouvoir depuis le 20 avril 2021, à la tête d’un Conseil Militaire de Transition (CMT) s’était engagé à remettre le pouvoir aux civils après 18 mois de transition. Ces 18 mois arrivent à expiration aujourd’hui 20 octobre 2022.

Tchad
Un mort dans la capitale N’Djaména suite à la manifestation

Le gouvernement tchadien dans un communiqué publié le 19 octobre à interdit toute manifestation. Selon le communiqué, la «marche vise à créer une insurrection populaire et armée avec l’appui de forces extérieures afin de déstabiliser le pays» .

Lire aussi: Tchad: prolongation de la durée de la transition, «le dialogue n’était qu’une mise en scène »

Le communiqué ajoute également que «plus de 1500 jeunes ont été entraînés et formés afin de faire des casses ciblées contre certains édifices publics et des personnalités de la République ».

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 7 =