Accueil Société Tenkodogo : la Fondation Rafi Dermardirossian apporte une aide financière aux malades mentaux...

Tenkodogo : la Fondation Rafi Dermardirossian apporte une aide financière aux malades mentaux du centre Saint Joseph

Tenkodogo Fondation Rafi Dermardirossian
Monseigneur Prosper Kontiébo (micro) fondateur du centre Saint Joseph des malades mentaux de Tenkodogo

La Fondation Rafi Dermardirossian a remis le lundi 13 septembre un chèque au centre St Joseph de Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est. C’est un centre religieux catholique qui œuvre au bien être des malades mentaux.

 

Correspondant, Boulgou

Le centre saint Joseph de Tenkodogo a accueilli le lundi une délégation de la fondation Rafi Dermardirossian venue de Ouagadougou. La délégation est allée apporter son soutien aux initiatives du centre qui œuvre pour le bien être des malades mentaux.

Par cette occasion, la sœur Marie Rosalie Ouédraogo a reçu un chèque de 2 390 000f CFA des mains du représentant de la fondation Rafi Dermardirossian. Ce soutien va contribuer à l’achat de barbelés pour éviter les désertions indésirées des pensionnaires, a-t-elle dit. Pour Barthélemy Ouédraogo, représentant de la fondation Rafi, le donateur aurait voulu manifester sa présence pour constater de visu ce qui est fait dans ce centre mais n’a pu faire le déplacement à cause de son calendrier chargé.

« C’est dans ce sens qu’il m’a remis le chèque pour les pensionnaires du centre, afin de pouvoir aider ces personnes à être en sécurité » a expliqué Barthélemy Ouédraogo. « Après la visite des locaux, j’ai compris qu’il y’a un grand travail qui est abattu par les responsables du centre », ajoute M. Ouédraogo, le représentant de la fondation Rafi.

Ce soutien financier est rendu possible grâce aux relations de l’honorable député Raymond Balima, fils de la province du Boulgou.  « Disons qu’avec mes contacts avec Monseigneur (Prosper Kontiébo ndlr) j’ai eu l’information de l’existence de ce centre et des difficultés qu’il rencontre. Étant citoyens de la ville et prenant en compte les préoccupations des citoyens, il était tout à fait normal que je m’évertue à trouver des moyens. Et Dieu merci je suis tombé sur un homme de bon cœur, qui a une fondation et son nom c’est Rafi. C’est lui qui nous a donné le chèque que nous avons remis à la sœur », explique le Député Raymond Balima.

Emue par ce don, la sœur Marie Rosalie Ouédraogo, responsable du Centre saint Joseph des malades mentaux de Tenkodogo, a rendu grâce à Dieu pour le présent. Ensuite Elle a également émis le vœu que le seigneur comble le vide laissé par la fondation Rafi avant d’égrainer quelques difficultés que rencontre le centre.

Des difficultés qui se résument entre autres aux problèmes d’alimentation des pensionnaires, à la cherté des produits neuroleptiques, et au manque d’infrastructures notamment les dortoirs. Elle a terminé ses propos en invitant toutes les personnes de bonne volonté à emboiter le pas à la fondation, car dit-elle, « le centre vit sous la providence divine et fonctionne grâce à la contribution des uns et des autres ».

Créé en 2012 par monseigneur Prosper Kontiébo, Evêque du diocèse de Tenkodogo, présent à la cérémonie de remise du chèque, le centre Saint Joseph des malades mentaux de Tenkodogo, est la seule structure qui accueille, héberge, soigne et réinsère dans la société, des personnes victimes des troubles psychiques et des malades mentaux.

Si certains y ont été conduits par leurs proches ou amis, d’autres ont été recherchés par les responsables du centre et y ont été conduits. A ce jour le centre compte 32 pensionnaires dont 16 femmes et 16 hommes.

Lire aussi: Scolarisation des enfants en difficulté,Rafi Dermardirossian,vient en aide à des milliers d’enfants de l’ONG CREDO

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 − 9 =