spot_img
spot_img

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires : 50 ans après, la Chine, la Russie, la France, les USA et le Royaume Uni y réaffirment leur « attachement »  

Publié le : 

Publié le : 

A travers une déclaration conjointe signée le 10 mars 2020, la Chine, la Russie, la France, les USA et le Royaume Uni ont exprimé leur « attachement au TNP (Traité de non-prolifération des armes nucléaires, Ndlr) dans toutes ses dimensions ». Cette déclaration est faite dans le cadre de la commémoration du 50è anniversaire de l’entrée en vigueur du TNP.

 

Par La Rédaction

Entré en vigueur le 5 mars 1970, le TNP a 50 ans aujourd’hui. Et pour s’être illustré en véritable « fondement des efforts internationaux visant à contenir la menace, planant hier comme aujourd’hui, d’une prolifération des armes nucléaires dans le monde », la Chine, la Russie, la France, les USA et le Royaume Uni saluent sa « contribution incommensurable (…) à la sécurité et à la prospérité des nations et des peuples du monde ». Mieux, ces grandes puissance réaffirment leur « attachement au TNP dans toutes ses dimensions. » Au-delà, elles réitèrent leur « soutien résolu à l’élargissement de l’accès aux bénéfices de l’énergie nucléaire et de ses applications à des fins pacifiques. »

Pour les signataires de la déclaration, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) « joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre du TNP, à la fois pour promouvoir la coopération la plus complète possible concernant les utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire et pour appliquer les garanties et vérifier que les programmes nucléaires sont totalement pacifiques. » C’est pourquoi, elles lui accordent leur « soutien total et constant ».

Dans cette dynamique, elles demeurent attachées « à la poursuite de négociations de bonne foi sur des mesures efficaces relatives au désarmement nucléaire et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace », avec pour objectif ultime de construire « un monde sans armes nucléaires, avec une sécurité non diminuée pour tous. »

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

CEDEAO : le communiqué final du 65e sommet

Ceci est le communiqué final du 65e sommet des chefs d'États des pays membres de la CEDEAO.  Télécharger ici : Summit Final Communique_FRE_240708_083714

65e sommet de la CEDEAO : L’organisation préoccupée par le retrait de l’AES

Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont réunis à Abuja ce 7 juillet, dans le...

Sommet de l’AES au Niger : Voici la déclaration de Niamey !

Ceci est une déclaration des chefs d'État de la Confédération des États du Sahel  faite à Niamey ⤵️⤵️⤵️ Nous, Chefs d'Etat du Burkina Faso, de...

Premier Sommet de l’AES : voici le communiqué final !

Ceci est le communiqué final de la Confédération des États du Sahel dont le premier sommet des chefs d'État s'est tenu le 6 juillet...
spot_img

Autres articles

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...