Home Sécurité Burkina Faso: voici les valeurs de leadership selon AbdoulAzize Bamogo pour...

[Tribune] Burkina Faso: voici les valeurs de leadership selon AbdoulAzize Bamogo pour sortir le pays de l’insécurité

0

Ceci est une tribune de AbdoulAzize Bamogo, concernant la situation sécuritaire du Burkina Faso. 

Face au problème sécuritaire qui nous saigne depuis 2015, on peut conseiller trois valeurs au leadership à la tête de notre pays: HUMILITÉ – INCLUSION – RESPECT DES TEXTES.

1. Nous avons besoin d’un chef qui a une humilité rationnelle.

La difficulté que nous avons à venir à bout de cette crise sécuritaire depuis 7 ans nous impose d’être humble et de voir la solution a travers l’effort collectif. Nous avons changé de ministre de la défense, de chef d’état major, de premier ministre, de président… sans être sorti du problème.

Ce ne sont pas les hommes qui sont mauvais, c’est plutôt que la solution ne relève pas des seules capacités d’une personne, fut-il le chef. Le chef qu’il nous faut est celui qui sait reconnaître les compétences, les capacités des autres burkinabè pour les associer à la réflexion, les amener à donner le meilleur d’eux dans l’action et a les encourager à la critique constructive suivant leurs domaines de compétence.

Il doit être capable de mobiliser toutes les intelligences dans l’action collective.
L’attitude d’arrogance et de mépris ne peut produire que l’échec dans cette situation.

2. Nous avons besoin d’un chef qui transcende nos clivages et qui est capable de faire asseoir autour d’une même table toutes les entités de notre nation.

Notre pays est déchiré par des fractures nombreuses (et profondes pour certaines) qui rendent difficile la communion d’action. Or ce défi sécuritaire, tel qu’il se présente, ne peut pas être résolu par une fraction de notre peuple. Aucune entité ne peut prétendre à elle seule pouvoir y remédier. Aucun groupe socioprofessionnel ne peut se targuer de pouvoir résoudre le problème tout seul, même notre armée à elle seule ne peut pas.

Aucun parti politique, aucune organisation de la société civile, aucune communauté religieuse ou ethnique ne peut prétendre y arriver tout seul. Une seule entité nous donne de réelles chances d’y parvenir: c’est le Burkina Faso. C’est tous les groupes socioprofessionnels ensemble qui constituent la solution.

C’est toutes les communautés ensemble qui constituent une solution. C’est tous les partis et toutes les OSC ensemble qui constituent la solution. C’est ensemble que nous constituons la solution a notre problème sécuritaire.
Vouloir s’appuyer sur une entité en mettant d’autres a l’écart ne peut produire que l’échec face à ce problème.

3. Nous avons besoin d’un leadership qui s’attache au respect de nos règles, de nos principes et de nos valeurs.

Ce qui fonde le Burkina Faso, ce sont ces règles et ses valeurs. La violation de ces principes affaiblissent les liens sociaux, décourage l’engagement citoyen, favorise le repli communautaire et les crispations corporatistes. le non respect des règles, l’injustice est une cause majeure de l’implication des Burkinabè dans les actes terroristes.

Si les règles sont respectées, tout les Burkinabè se sentiront en sécurité dans le Faso, et tout le monde sera engagé pour préserver le Faso. Il n’y a rien de plus révoltant qu’un leadership qui viole les règles qu’il est sensé promouvoir et défendre.
Perpétuer l’injustice et l’impunité ne conduira qu’à l’échec.

Tout changement est porteur d’espoir. Ayons foi. Accompagnons nos nouvelles autorités par nos prières et nos intelligences afin qu’elles restent dans la droiture, dans l’esprit de rassemblement et de défense de l’intérêt du peuple.

vive le Faso,

AbdoulAzize Bamogo, Conseiller en communication 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 2 =