Home Santé Contraception injectable sous cutanée à base d’acétate de médroxyprogesterone (DMPA/SC)

[Tribune] Contraception injectable sous cutanée à base d’acétate de médroxyprogesterone (DMPA/SC)

0
Daouda Emile OUEDRAOGO
Daouda Emile OUEDRAOGO

Attention danger….

La santé sexuelle et reproductive des femmes et des filles est menacée au Burkina Faso et dans 8 pays d’Afrique. En effet, le 12 juillet 2022, Jhpiego a procédé au lancement de la deuxième phase du projet d’introduction de la contraception injectable sous cutanée à base d’acétate de médroxyprogesterone (DMPA/SC), Ce produit a été fabriqué par le géant américain pfizer qui vient d’être condamné par la Grande Bretagne. Nous avons fait le rapprochement. La prudence s’impose.

Pfizer vient d’être condamné à une amende de 75 millions de dollars pour escroquerie en gonflant volontairement les prix d’un médicament contre l’épilepsie vendu à l’agence sanitaire britannique (National Health Services).

Grâce à une arnaque savamment orchestrée, le laboratoire américain a fait gonfler les prix de 780% à 1600% en l’espace de 4 ans. Une pratique malsaine dénoncée ce 21 juillet par le gouvernement britannique dans un communiqué officiel. Lorsque j’ai lu cette information, j’ai sursauté. Pourquoi? Parce que, tout le monde le sait, c’est ce laboratoire qui a fabriqué et vendu le plus de vaccin covid 19 qui a tué et continue de tuer encore. Mais, là n’est pas le gros problème.

Le gros problème est que la vie de nos femmes et de nos filles sont en danger. Car, le 12 juillet 2022 à Ouagadougou, Jhpiego a procédé au lancement de la deuxième phase du projet d’introduction de la contraception injectable sous cutanée à base d’acétate de médroxyprogesterone (DMPA/SC).

Ce produit pour parler simplement évite aux femmes et aux filles de tomber enceinte durant une période donnée. J’ai cherché à savoir qui le fabrique: c’est Pfizer. Qui finance Pfizer? Bill Gates. Je creuse davantage: quels sont les effets secondaires du produit. Je suis tombé à la renverse. La liste est très longue. En voici quelques unes:
– une baisse de la pulsion sexuelle;
-des bouffées de chaleur;
-des crampes dans les jambes;
-une diminution de la teneur minérale de l’os;
-une douleur abdominale ou des crampes;
-une douleur à la région pelvienne;
-de la douleur ou de l’irritation au point d’injection;
-des douleurs dorsales ou articulaires;
-une enflure ou une douleur mammaire;
-des étourdissements;
-de la fatigue;
-une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée;
-de légers maux de tête;
-des modifications des saignements menstruels :
-des pertes menstruelles plus importantes durant les règles régulières;
-des saignements menstruels plus abondants entre les règles;
de légers saignements utérins entre les règles;
-l’arrêt des règles;

Voici le lien pour avoir toute la liste: https://santecheznous.com/drug/getdrug/depo-provera

Le projet est soutenu « techniquement et financièrement » par la Fondation Bill et Melinda Gates à hauteur de 1 million 300 mille dollar.
Soyez attentif à 2 mots ici : » techniquement et financièrement ». Cela veut dire que non seulement le volet technique du médicament est assuré par la Fondation mais aussi, le volet financier. Or, dans ce cas de figure, souvent, le pays d’accueil n’a pas la possibilité de faire tester les produits avant utilisation. Il s’en tient aux notes techniques fournies par le financier. Or, Pfizer a déjà été condamné et, ce n’est pas la première fois, pour les produits médicaux qu’il fabrique, il sied de réfléchir par 2 fois avant de se faire éjecter ce produit contraceptif.
Mieux, dans le cadre du vaccin covid 19, on a demandé à Pfizer de rendre public tous les composants du vaccin. Il a refusé..

« Ne nous tuons pas vivant… »

Alors, chères mères, chères soeurs, chères populations du Faso et des 8 pays d’Afrique où ce produit est administré, sachez que ce produit dont on vous injecte ne se reçoit pas n’importe comment aussi. Il y’a des antécédents médicaux qu’il faut ne pas avoir, avant de recevoir ce vaccin; ce qui augmente le risque de voir votre santé sexuelle et reproductive se foutre en l’air.

Soyons clairs: je n’ai rien contre Bill Gates et Pfizer. J’ai juste fait mon devoir: celui de ne pas me taire en sachant que la vie d’innocentes personnes sont en danger.

Vous êtes libres de vous faire injecter ce produit pour ne pas tomber enceinte. Mais, sachez les risques que vous encourrez en le faisant. Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas utiliser les méthodes naturelles de prévention de la grossesse?
That’s the question

Daouda Emile OUEDRAOGO

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 25 =