Home Communiqué Déclaration: la CPP/BF et l’ADP à une meilleure prise en charge des...

Déclaration: la CPP/BF et l’ADP à une meilleure prise en charge des étudiants blessés de l’université Nazi Boni

0
université Nazi Boni
Ousmane So, président de la CCP/BF

DÉCLARATION SUR LA SITUATION DES ÉTUDIANTS BLESSÉS DE L’UNIVERSITÉ NAZI BONI DE BOBODIOULASSO SUITE À LA RÉPRESSION DES 13 ET 14 JANVIER 2022

Le 16 janvier 2022, à travers une déclaration signée de la Convergence Citoyenne et Panafricaine (CPP) et l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP), nous avons attiré l’attention des anciennes autorités sur la répression des étudiants de l’université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso les 13 et 14 janvier. Cette répression qui avait engendrée plusieurs étudiants blessés dont certains dans un état grave était consécutive à un affrontement doublé de courses poursuites entre étudiants et forces de sécurité suite à la non autorisation de l’autorité en charge de l’université Nazi Boni d’une assemblée générale de la coalition des structures de syndicats et de délégués d’étudiants à l’Amphi SB1 de l’INSSA.

La CPP/BF et l’ADP tout en dénonçant le caractère excessif et disproportionné de la force déployée contre les étudiants avaient interpellées le ministre en charge des enseignants supérieurs au moment des faits à :

– ouvrir un dialogue sincère avec les organisations d’étudiants pour le retour de la quiétude et la paix.

– prendre en charge les étudiants blessés dont certains dans un état grave.

– faire libérer immédiatement les étudiants arrêtés dans le cadre des manifestations.

Principalement sur le point concernant la prise en charge des blessés, plus de trois semaines après les évènements, des informations nous parviennent faisant toujours cas d’un étudiant dont la situation nécessite des soins plus accentués.

Les affaires publiques  étant une continuité, nous invitons les nouvelles autorités en place notamment le lieutenant colonel Pierre Henri Sandaogo DAMIBA, Chef de l’État, à :

-prendre les mesures nécessaires pour une prise en charge totale et efficiente des étudiants blessés.

-ouvrir un dialogue sincère avec les organisations d’étudiants afin de trouver les solutions aux causes ayants suscité cette crise à l’université Nazi Boni de Bobo-dioulasso.

Pour la CCP/BF

Ousmane SO

(Président)

Pour l’ADP

Abraham BADOLO

(Président)

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =