Home Politique Burkina: bientôt une amélioration des conditions de vie et de travail des...

Burkina: bientôt une amélioration des conditions de vie et de travail des volontaires de défense pour la patrie

0
volontaire défense patrie

Pour parvenir à un meilleur résultat sur le terrain dans la lutte contre le terrorisme, le gouvernement burkinabè a lancé le recrutement des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP).Un appel auquel la population a adhéré puisque des VDP ont été enrôlés dans les zones en proie à l’insécurité. Deux ans après leur engagement, les autorités se rendent compte des insuffisances dans leur traitement et conditions de travail. Elles conviennent qu’il faut les améliorer en revoyant les textes. 

Par André-Martin Bado

Les conditions de vie et de travail des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ne sont pas commodes. C’est pourquoi, ils sont limitées dans leur appui à la lutte contre le terrorisme, commentent plusieurs internautes à chaque attaque dirigée contre les VDP.

Dans les émissions interactives, des voix dénoncent les conditions lamentables de travail de ces auxiliaire de défense. Des reportages dans la presse burkinabè ont également mis à nu, les insuffisances, où des VDP ont fait des mois sans être payés.

Ces différentes plaintes ont été entendues puisque le 7 janvier 2022, devant les députés à l’occasion de la la déclaration de sa politique générale, le nouveau premier ministre Lassina Zerbo, n’est pas resté  indifférent à la situation des volontaires.

Celui-ci propose la relecture des textes relatifs à leur emploi, afin de mieux les structurer et mobiliser des ressources efficientes à leur endroit. Lassina Zerbo annonce également une réorganisation du dispositif de sécurité national pour un maillage sécuritaire de l’ensemble du territoire.

Avant ce discours du premier ministre, c’était Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale lors d’une session plénière (budgétaire) le 16 décembre 2021, qui a plaidé en faveur des VDP. Il a défendu la revue des textes sur la prise en charge sanitaire des VDP, et l’amélioration des ressources financières qui leur sont allouées.

Le Président de l’Assemblée nationale est donc pour l’augmentation sensible de la somme mensuelle de 20 000f cfa qui leur est affectée.

(…)devant les juridictions le VDP est responsable des actes commis dans l’exécution de ses missions

C’est au lendemain, au titre de rappel, de l’attaque contre un convoi minier de la compagnie canadienne SEMAFO qui a fait 38 morts et près de 60 blessés, le 6 novembre 2019,le Président du Faso, Roch Kaboré a annoncé le recrutement des supplétifs de l’armée.

Le 21 janvier 2020, la loi des Volontaires pour la défense de la patrie est adoptée à la majorité par 124 députés de l’Assemblée nationale burkinabè.

Les missions du volontaire sont de contribuer à lutter contre le terrorisme auprès des forces armées . Ils ont aussi pour rôle de défendre les personnes et les biens de leur localité.

Les VDP bénéficient d’un appui financier de l’État pour leur fonctionnement. Répartis en groupe de dix personnes, ils reçoivent chacun une somme de 20 000 fcfa par mois, soit 200 000 fcfa par groupe. Ils bénéficient aussi d’une couverture sanitaire en cas de blessure dans l’exercice de leur fonction. À cet effet, une prime forfaitaire unique leur est versée. 

La loi sur les VDP prévoit dans l’exercice de leur fonction, la protection de l’État. Mais devant les juridictions le VDP est responsable des actes repréhensibles commis dans l’exécution ou à l’occasion de l’exécution de ses missions.

Lire aussi: Lutte contre le terrorisme: Alassane Bala Sakandé appelle à revoir les textes sur la prise en charge des VDP

www.libreinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =