spot_img
spot_img

SNC 2024 : l’ONTB organise des visites sur des sites touristiques à Bobo Dioulasso

Publié le : 

Publié le : 

L’Office national du tourisme (ONTB) a organisé, ce vendredi 3 mai 2024, dans la ville de Bobo Dioulasso, des visites de sites touristiques au profit des retraités du ministère de la culture. 

Par Nicolas Bazié depuis Bobo Dioulasso

C’est une première! Du tourisme qui entre en ligne de compte dans la Semaine nationale de la culture.

En effet, à en croire les responsables de l’Office national du tourisme, l’ONTB en organisant de telles visites, a voulu amener les acteurs de la culture à la retraite à toucher du doigt la réalité sur le terrain, quant aux richesses culturelles que regorge Bobo Dioulasso, la capitale culturelle du Burkina Faso. 

Ce vendredi 3 mai 2024, en effet, femmes, hommes d’un âge avancé ont d’abord visité le Musée communal Sogossira Sanon de la ville. 

Des objets culturels exposés dans le musée
Des objets culturels exposés dans le musée

Là, sont exposées des œuvres de la Semaine nationale de la culture qui véhiculent des messages de paix et de cohésion ainsi que des œuvres permanentes du musée dont des statuettes, des masques, etc. « Elles représentent notre patrimoine culturel », indique le guide Ablassé Nikiéma. 

Le guide Ablassé Nikiéma
Le guide Ablassé Nikiéma

Dans ce musée créé en 1990 grâce aux communautés Bôbô, Peulhs et Sénoufo, se trouvent des concessions ancestrales pleines d’histoires les unes comme les autres. 

Après ce site, l’ONTB a mis le cap sur le Mausolée Guimbi Ouattara dans le quartier Dioulassoba. 

Mausolée Guimbi Ouattara
Mausolée Guimbi Ouattara

C’est dans ce Mausolée qu’est racontée l’histoire de la princesse Guimbi Ouattara, née en 1836 et morte en 1919 à la création de la Haute volta (actuel Burkina Faso), après 83 ans de vie sur terre. 

Pendant près de 30 minutes, le guide du site Drissa Ouattara a expliqué l’histoire de cette dame qui aura marqué l’histoire des Dioula et du Burkina. 

Le guide Drissa Ouattara (débout à droite) expliquant l'histoire de Guimbi Ouattara
Le guide Drissa Ouattara (debout à droite) expliquant l’histoire de Guimbi Ouattara

« La princesse Guimbi Ouattara est devenue célèbre grâce à son engagement sur le plan socio-économique, culturel et même politique », relate M. Ouattara qui fait référence aux témoignages recueillis à cet effet. 

De ses explications, lorsque Tiéba Traoré a quitté Sikasso au Mali pour venir conquérir l’Ouest du Burkina Faso, il s’est heurté à une résistance farouche des Ouattara c’est-à-dire les Dioula aidés par les Millogo et certains Sanou. 

« À l’époque, la princesse Guimbi Ouattara était chargée des renseignements. Avec son équipe, elle a aidé les hommes sur le front avec les renseignements. À la fin de la résistance à Bama (au Burkina, ndlr), Tiéba Traoré a été tué », fait-il savoir. 

Dans l’enceinte du Mausolée, les visiteurs du jour ont pu voir la tombe de la princesse et son puits dans lequel elle puisait de l’eau.

« Le puits ne tarit jamais», déclare le guide Ouattara qui ajoute qu’avant de boire son eau, il faut formuler des vœux. 

La princesse Guimbi Ouattara (sur la photo en fond blanc)
La princesse Guimbi Ouattara (sur la photo en fond blanc)

L’histoire de la dame semble épater les anciens agents du ministère de la Culture qui ont posé plusieurs questions pour mieux comprendre. 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...