Accueil Culture Vivre-ensemble : la tradition rassemble Kaya et Manga en froid depuis 32...

Vivre-ensemble : la tradition rassemble Kaya et Manga en froid depuis 32 ans

Une cérémonie de réconciliation entre les populations du Centre- nord( Kaya) et du Centre-Sud(Manga) en désaccord depuis plus de trente ans. En effet, c’est en1988, qu’un match de football entre les équipes de ces deux villes avait dégénèré, causant des morts. Depuis lors, ces deux villes sont en froid.

Par la Rédaction

L’ex Gouverneur de Manga, Casimir Segda, actuellement gouverneur de Kaya, au parfum de cette situation de “je t’aime, moi non plus” entre ces deux régions, mène dans la discrétion une démarche pour amener ces deux régions à se réconcilier. Les chefs coutumiers des deux régions sont mis à contribution. Ces derniers mènent alors une action qui a abouti ce 22 février.

Rites coutumiers en présences des chefs de Manga, de Kaya, de Saponé, de Po et de plusieurs autres garants de la tradition. Tout se passe sous l’œil admiratif des gouverneurs des deux régions, des maires des deux villes et d’une foule nombreuse.

A lire : Conflit foncier à Toména:réconciliation faite entre Lobi et mossé autour de la parenté à plaisanterie par San et Goin

Pour sceller définitivement cette réconciliation , Naba Kom de Kaya a publiquement proclamé que désormais, les populations de Manga et de Kaya sont des parents à plaisanterie. Et le Maire de Kaya d’annoncer qu’une session du conseil municipal de Kaya sera délocalisée à Manga. Naba Koom de Kaya , pour tout achever a déclaré que Manga et Kaya sont devenues une seule et même ville baptisée ” Mangkaya”. Applaudissements.

Les autorités coutumières,religieuses,régionales et gouvernementales étaient présentes à la cérémonie de réconciliation entre les populations de ces deux villes burkinabè

Après cette cérémonie coutumière, place a été faite au match de la réconciliation entre la génération des deux équipes de 1988. Le chef de Manga, Naba Kiiba II, le curé de la cathédrale de Manga( Abbé Étienne Ganga) et bien d’autres figures réconciliantes ont chaussé madres et enfilé des maillots pour un match nul symbolique. Belle partie de sport en présence du ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou.

Un match de football symbolique et une soirée culturelle ont mis fin à cette cérémonie solennelle

Pour tout conclure, un repas de la réconciliation et une soirée culturelle a réuni la forte délégation de Manga et les populations mobilisées de Kaya.
Une belle journée qui reçoit tous les encouragements du HCRUN.

Source: HCRUN
www.libreinfo.net