Home A la une Vœux de nouvel an: Zéphirin Diabré souhaite plein succès à Eddie Komboigo...

Vœux de nouvel an: Zéphirin Diabré souhaite plein succès à Eddie Komboigo le nouveau chef de file de l’opposition

chef de file de l'opposition: Zéphirin Diabré Eddie Komboigo opposition
Zephirin Diabré tenant Eddie Komboigo président du CDP lors d'un meeting de l'UPC

Le tout nouveau ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré était face à la presse ce mardi 12 janvier. Cette première sortie médiatique après sa nomination le 10 janvier était de présenter ses vœux de nouvel an aux militants du parti et aux burkinabè. Il a profité de l’occasion pour se prononcer sur son entrée au gouvernement. L’ancien chef de file de l’opposition a également annoncé officiellement qu’il quitte l’opposition pour la majorité. Le président Roch Kaboré l’a appelé à ses cotés pour conduire la réconciliation nationale.

Par Rama Diallo, Stagiaire

L’ancien chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré, président de l’union pour le progrès et le changement (UPC) a présenté ses meilleurs vœux à ses militants et au peuple burkinabé. Il a également eu une pensée pour ses collaborateurs qui ne sont plus de ce monde. Par ailleurs, Zeph. a annoncé officiellement qu’il ne fait plus partie de l’opposition et souhaite un plein succès à Eddie Komboigo le nouveau chef de file de l’opposition.

Aussi M. Diabré a félicité ses militants pour le travail abattu durant les élections du 22 novembre 2020. Selon le président du parti du lion, les résultats des élections passées sont appréciables quand on les compare à certains partis. Zéphirin Diabré était arrivé troisième avec 12,46% soit 354 988 voix derrière Roch Kaboré et Eddie Komboigo.

Moussa Zerbo, le porte-parole du parti n’a pas été tendre avec eux qui critiquent le choix du président du parti qui a rejoint la majorité. « En 2015 est-ce qu’on nous a demandé pourquoi nous sommes dans l’opposition, non! on ne nous a pas demandé parce que nous étions la deuxième force politique et la constitution dit la deuxième force politique constitue l’opposition. Maintenant nous ne sommes plus la deuxième force politique, nous sommes libre d’aller là où on veut » a-t-il laissé entendre.

Pour Abdoulaye Seone militant de l’UPC, Zéphirin Diabré a bien fait de répondre à l’appel du président du Faso car il pourra apporter un plus au développement du pays. Pour ce militant, un homme n’est jamais dix il est neuf, si Zéphirin critiquait la gouvernance de Roch c’est pour qu’il puisse s’améliorer, c’est tout!

Moussa Sekone, un autre militant de l’UPC est très heureux de la décision de M.Diabré, car pour lui nous sommes tous les fils du pays et si on peut s’aider pour construire, on doit le faire. Il ajoute que son mentor Zéphirin Diabré peut apporter beaucoup dans le processus de réconciliation.

Nematou Tapsoba présidente des jeunes femmes de l’UPC soutient la décision du président du parti. L’UPC ne doit pas demeurer dans l’opposition, le parti doit aussi participer à la construction du pays, explique t-elle. Selon Nematou Tapsoba la réconciliation nationale est une question cruciale et M. Diabré peut amener les fils et filles du pays à se réconcilier vu la capacité qu’il a de comprendre et à gérer les situations.

www.libreinfo.net