Home Sécurité Burkina Faso : William Combary «bouc émissaire» de l’attaque d’Inata nommé directeur de...

Burkina Faso : William Combary «bouc émissaire» de l’attaque d’Inata nommé directeur de l’Organisation et de l’emploi de la Gendarmerie nationale

0
William Combary
Le lieutenant-colonel William Nassidia Combary est le nouveau directeur de l’Organisation et de l’emploi de la Gendarmerie nationale

Le lieutenant-colonel William Nassidia Combary est le nouveau directeur de l’Organisation et de l’emploi de la Gendarmerie nationale. Il a été nommé le lundi 14 février 2022 par le Chef de l’État ,le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba.

Par André-Martin Bado

Depuis l’arrivée au pouvoir le 24 janvier du lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba ,un grand changement s’effectue au niveau de l’Armée. Le président Damiba, par un décret a nommé le 14 février 2022,de nouveaux officiers à plusieurs postes au sein de la gendarmerie nationale.

Le lieutenant-colonel William Nassidia Combary devient le nouveau directeur de l’Organisation et de l’emploi de la Gendarmerie nationale selon un décret que Libre info a consulté. Il est de la même promotion que le Chef de l’État et le nouveau chef d’État-major de gendarmerie Evrard Somda. Le jeune officier de 42 ans est également écrivain ,il a plusieurs œuvres littéraires à son compte.

Il a été recommandé à ce poste par le chef d’État-major de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Evrard Somda, lui-même nommé à son poste le 2 février dernier par le président lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba. C’est ce que précise le communiqué.

Cette nomination intervient deux mois après que l’ex président Roch Kaboré avait décidé de relever le lieutenant-colonel William Combary de ses fonctions de Commandant du groupement mobile de Ouagadougou, ainsi que le Capitaine Isaac Sanou, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Manga. Ils avaient été révoqués en conseil des ministres le mercredi 22 décembre 2021.

La décision avait un lien direct avec le dernier rapport d’enquête sur le drame d’Inata qui a fait 57 morts dont 53 gendarmes ,bilan officiel que l’ex chef d’État avait reçu.

A cette période ,Roch Kaboré avait décidé de réserver une suite judiciaire à ce document par la saisine des instances judiciaires au niveau de l’armée pour traiter le dossier. En attendant cela, des mesures conservatoires avaient été prises.

Cette nouvelle nomination de William Combary met t’il en cause le contenu du rapport? Nous attendons de voir la suite.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 3 =