Home Sécurité Mali: la France annonce la mort d’un chef terroriste algérien, Yahia Djouadi...

Mali: la France annonce la mort d’un chef terroriste algérien, Yahia Djouadi dans une opération de la force Barkhane

0
Yahia Djouadi
Image d'illustration

C’est une bonne nouvelle pour la lutte contre le terrorisme. La force Barkhane a éliminé l’un des importants chefs terroriste au Sahel. Il s’agit de l’algérien Yahia Djouadi, un combattant redoutable, très longtemps recherché.

Par La Rédaction

La France annoncé ce lundi 7 mars 2022, la mort du chef terroriste d’AQMI, l’algérien Yahia Djouadi. Il a été tué par les soldats français dans la nuit du 25 au 26 février 2022. La force Barkhane a conduit une opération visant un haut cadre historique d’al-Qaïda au Maghreb islamique à environ 100 km au nord de Tombouctou, apprend t-on.

Appelé Abou Ammar al-Jazairi, il était une figure emblématique du terrorisme. La force Barkhane avait mis tous les moyens pour capturer ce chef terroriste vivant. Cependant, ils n’y sont pas arrivés. Il a donc été tué.

Selon le communiqué de l’armée française, il était un historique de la sphère jihadiste, un combattant très expérimenté, un relais majeur dans le nord du Mali. Il a été le conseiller militaire de l’émir historique d’Aqmi Abdelmalek Droukdel éliminé le 3 juin 2020 par les forces françaises.

Engagé dès 1994 dans un maquis algérien du groupe islamique armé, Yahia Djouadi avait rejoint le groupe islamiste pour la prédication et le combat. En 2015, il était devenu émir d’Aqmi en Libye. En 2019, il apparaît dans la région de Tombouctou comme coordinateur financier et logistique du groupe terroriste.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 × 9 =