Home A la une Nomination de Zéphirin Diabré: “Lui qui disait tout le temps que Roch...

Nomination de Zéphirin Diabré: “Lui qui disait tout le temps que Roch n’a pas travaillé, pourquoi repartir encore avec Roch ?”(citoyen)

Zéphirin Diabré

Le chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré, est nommé ministre d’État, auprès du président du Faso chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale. Au lendemain de sa nomination, les commentaires vont bon train dans les rues de Ouagadougou. D’un Ouagalais à l’autre, des avis divergent.

Par Tatiana Kaboré, stagiaire

La Président Kaboré a fait de la réconciliation nationale une priorité dans son second quinquennat. Il vient ainsi de nommer l’ancien chef de file de l’opposition Zephirin Diabré, ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, chargé de la réconciliation nationale. L’actualité politique, sociale et sécuritaire montrent que le Burkina Faso connait des difficultés dans le domaine du vivre-ensemble. Pour certains, c’est une bonne chose vu le profil de l’homme. Pour d’autres, c’est un mauvais choix.

Zéphirin Diabré qui a perdu la présidentielle et son poste du chef de file de l’opposition, ne pouvait pas bien se sentir dans l’opposition, commente Moussa Belem. « Le fait marquant c’est l’arrivé de Zéphirin Diabré, le grand opposant. Cela ne nous étonne pas, parce que revenir être deuxième dans l’opposition pour Zéphirin, c’est inconcevable. C’est un mauvais perdant. Il pouvait quand même rester dans l’opposition si réellement c’est pour faire avancer le pays.  Lui qui disait tout le temps que Roch n’a pas travaillé. Pourquoi repartir encore avec Roch ? Je pense que ce sera la politique du ventre, parce qu’il se dit qu’il n’aura plus la chance pour être président ou pour avoir un poste de ministre. »

L’entrée de “Zeph”(comme l’appelle affectueuse ses camarades) dans le gouvernement est une bonne chose estime Jean-Michel Ilboudo, un opérateur économique qui n’a souhaité en dire plus. Saïdou Bouda, pour qui la réconciliation est importante pense que l’ancien Chef de file de l’opposition pourrait réussir cette mission qui lui a été confiée « je pense qu’il va assumer son rôle dans le gouvernement. »

« C’est une grande surprise ! Mais la politique n’est pas comme certains le pensent.» selon Harouna Nikiéma, instituteur. Sur la probabilité de réussite de cette mission Harouna Nikiéma dit l’apprécier à l’œuvre. « C’est à prouvé parce que personnellement si je tiens compte de ce qu’il a comme avis dans l’opposition et ce qu’il a eu à nous démontrer, je pense qu’il peut s’en sortir. »

Bibiane Kando pense que cette nomination pourrait être une opportunité pour le président de l’UPC de revenir sur la scène politique encore plus vivant. « Pour ce qui concerne Zéphirin Diabré, j’ai un avis mitigé. D’un côté, je m’inquiète pour son parti et ses militants qui, quoi qu’on dise, à un moment donné ont cru en lui. Du coup, ce revirement laisse présager la fin du parti. Et de l’autre côté, je me dis cela peut être une aubaine pour lui de renaitre de ses cendres car s’il sait s’en servir, cela peut lui permettre de revenir plus en force sur la scène politique. »

www.libreinfo.net