spot_img
spot_img

Mali : au moins 40 Burkinabè périssent dans un accident de circulation

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement du Burkina Faso a été informé de la survenue d’un grave accident de la circulation ayant causé la mort de plusieurs citoyens burkinabè le mardi 27 février 2024 sur l’axe Sikasso-Bougouni en République du Mali, lit-on dans un communiqué publié ce 29 février 2024. 

Par Nicolas Bazié 

Dès l’annonce du drame, le gouvernement burkinabè a dépêché des émissaires sur les lieux en vue d’évaluer la situation avec les autorités maliennes et apporter les premiers soutiens, informe un communiqué rendu public ce 29 février.

Selon les premières constatations, cet accident concerne un véhicule de transport en commun, et le bilan provisoire fait état de 40 morts et plus d’une dizaine de blessés dont des cas critiques pris immédiatement en charge par les services de santé de la commune de Sikasso (Mali), ajoute le communiqué du gouvernement burkinabè.

Les autorités burkinabè disent réexprimer à l’ensemble des autorités maliennes, toute leur gratitude « pour l’élan de solidarité manifesté lors de ce drame qui interpelle notre conscience collective sur la nécessité de renforcer la vigilance et la prudence sur les routes».

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...