spot_img
spot_img

Burkina : comprendre le langage juridique, le CIFDHA conçoit une boîte à images

Publié le : 

Publié le : 

Le Centre d’information et de formation en matière de droits humains a procédé, ce 29 février 2024, à Ouagadougou, à la présentation et à la validation d’une boîte à images, conçue  dans le cadre de la vulgarisation du guide du justiciable du ministère de la Justice. Dans cette boîte à images, on trouve des visuels sur lesquels il est transcrit ce qui est contenu dans ledit guide, en matière pénale. 

Par Nicolas Bazié 

Le CIFDHA a voulu faciliter la tâche à de nombreux Burkinabè qui ne maîtrisent pas le langage juridique.

Une vue partielle des membres du CIFDHA
Une vue partielle des membres du CIFDHA

«Même les plus inscrits ne comprennent pas parfois le langage juridique », a fait observer Olivier Somé, président du CIFDHA, le Centre d’information et de formation en matière de droits humains.

C’est ainsi que le centre a conçu une boîte à images qui transcrit en visuel, ce qui est contenu dans le guide du justiciable en matière pénale.

Atelier de présentation d'une boîte à images
Atelier de présentation d’une boîte à images

En vulgarisant ce guide, le CIFDHA veut, en effet, « favoriser l’accès à la justice aux justiciables et amener ces derniers à comprendre, à travers une image, le message et la portée de la loi », explique le président Somé.

Il poursuit qu’il faut travailler de sorte qu’une fois dans une situation donnée, le justiciable puisse se rappeler la conduite à tenir qu’une image lui avait notifiée. « Le justiciable saura quelle juridiction saisir, en cas de problème, au lieu de se faire justice », soutient le président du CIFDHA.

Le directeur de l’accès à la justice et de l’aide aux victimes, Wendpagnagdé Jean de Dieu Yelkouni a salué cette initiative du CIFDHA qui a traduit, selon lui, en langage simple, les procédures judiciaires.

Le directeur de l’accès à la justice et de l’aide aux victimes, Wendpagnagdé Jean de Dieu Yelkoun (au milieu)
Le directeur de l’accès à la justice et de l’aide aux victimes, Wendpagnagdé Jean de Dieu Yelkoun (au milieu)

Cela va permettre aux populations de mieux comprendre la justice et de mieux l’accepter comme un service public, se réjouit Jean de Dieu Yelkouni qui estime que « le message passe mieux avec les images». 

Il a aussi apprécié le fait que le CIFDHA ait pu réunir, autour d’une même table, l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le droit d’accès à la justice pour leur présenter la boîte à images.

Ces acteurs sont composés de juges d’instruction, de greffiers en chef, d’éléments de la police judiciaire, de la gendarmerie et de la garde de sécurité pénitentiaire, d’avocats inscrits au barreau du Burkina et de personnes issues d’associations intervenant dans le domaine des droits humains.

Acteurs intervenant dans le domaine du droit d’accès à la justice
Acteurs intervenant dans le domaine du droit d’accès à la justice

Mahamdi Badini est chargé de programmes au sein de l’Association du barreau américain/Initiative pour l’État de droit (ABA/ROLI). Il a salué le «dévouement et le leadership » du CIFDHA dans le cadre de la vulgarisation du guide du justiciable du ministère de la justice.

Mahamdi Badini est chargé de programmes au sein de l’Association du barreau américain
Mahamdi Badini est chargé de programmes au sein de l’Association du barreau américain

Un engagement qui mérite, a-t-il fait comprendre, l’accompagnement de l’association à cet effet.

Le guide du justiciable…

Sa conception est née du projet dénommé : « Renforcer l’accès à la justice à travers l’aide légale aux victimes de violation grave de droits humains liés à l’extrémisme violent et à la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso». 

Dans le cadre de ce projet et pour répondre aux besoins d’information juridique des populations, le CIFDHA en collaboration avec le ministère de la Justice ont conduit en 2021, un processus d’actualisation d’un guide, à l’usage du justiciable en matière pénale au Burkina Faso et qui avait été élaboré en 2012 à l’initiative du CIFDHA.

Les participants à l'atelier de présentation de la boîte à images
Les participants à l’atelier de présentation de la boîte à images

Ce guide traite, entre autres, du fonctionnement du système de justice pénale, des notions de base des droits humains, des institutions de promotion de protection et de défense des droits humains et des mécanismes d’assistance juridique et judiciaire des personnes en situation de vulnérabilité.

Selon les responsables du CIFDHA, l’actualisation de ce guide s’avère nécessaire pour non seulement prendre en compte l’évolution de la législation notamment en matière pénale mais aussi rendre plus accessible l’information juridique à un plus grand nombre de personnes.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...