Accueil Politique ARBINDA: 62 morts alors que tout était prévisible!

ARBINDA: 62 morts alors que tout était prévisible!

Arbinda est une commune rurale située dans la province du Soum, précisément dans la région du Sahel. Elle compte 43 villages où vivent entre autres les mossé et les peuls.

La commune compte près de 100 mille habitants. Ils pratiquent l’élevage, l’agriculture et le commerce dans cette zone de plus en plus en proie aux attaques terroristes.

Cependant, la commune d’Arbinda avait été à l’abri des attaques terroristes contre les civils jusqu’en mars 2018.

C’est à partir du 24 avril 2018 que trois koglwéogo plus le chef du village, ont été tués dans la mosquée d’Arbinda autour de 20h.

Dans la même nuit, six personnes ont été enlevées dans la commune de Baraboulé située à 120 kilomètres d’Arbinda.

Le drame du 31 mars au 1er avril 2019 n’est pas le premier. L’on se rappelle encore de Yirgou le 1er janvier qui a fait 47 morts selon le bilan officiel et 210 morts selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC).

Toujours en début d’année 2019, précisément le 10 janvier, 12 personnes avaient perdu la vie à Gasseliki, localité située à une trentaine de kilomètres d’Arbinda suite à une attaque terroriste.

Mais l’on se souvient bien avant ces dates, de l’attaque terroriste perpétrée par des hommes de Malam Dicko contre la brigade territoriale de la gendarmerie d’Arbinda, dans la nuit du 20 au 21 décembre 2017.

Tout était reuni pour s’attendre à une quelconque menace terroriste. Il y avait qu’ à prendre des mesures et cultiver la vigilance .

Arbinda est situé à plus de 100 kilomètres à l’Est de Djibo et près de 310 kilomètres de Ouagadougou,la capitale du Burkina Faso.

Siébou Kansié
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =