spot_img

Sénégal : Bassirou Diomaye Faye a prêté serment en tant que 5e président de la République

Publié le : 

Publié le : 

Bassirou Diomaye Faye a prêté serment ce mardi 2 avril 2024 à Dakar en tant que 5e président du Sénégal. Il remplace à ce poste Macky Sall qui a passé 12 ans à la tête du pays.

Par Emilienne Compaoré

Le nouveau président du Sénégal Bassirou Diomaye Faye a prêté serment ce mardi 2 avril 2024 à Dakar en présence de plusieurs chefs d’État africains.

Il s’agit du président en exercice de la Communauté Économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Bola Ahmed Tinubu, du Guinéen, Mamadi Doumbouya, Bissau-Guinéen, Umaro Sissoco Embalo, le Mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le Gambien Adama Barrow.

A ceux-ci, s’ajoutent le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente, le président de l’organe tenant lieu de Parlement au Mali, Malick Diaw, et le président de l’Assemblée Législative de Transition du Burkina Faso, Dr Ousmane Bougouma étaient également présents.

Devant le Conseil constitutionnel, le nouveau président Bassirou Diomaye Faye, a juré en citant l’article 37 de la Constitution, en ces termes : « Devant Dieu et devant la nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge du président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine ».

Le nouveau président qui prend ainsi les rênes du pouvoir est âgé de 44 ans et est le plus jeune Chef d’État du Sénégal. Il a remporté au premier tour la présidentielle du 24 mars 2024 avec 54,28% des voix selon les résultats définitifs proclamés par le Conseil Constitutionnel.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...
spot_img

Autres articles

Nigéria: Une tentative de sécession sur les cendres de Chibok?

Chibok, on s’en souvient comme si c’était hier, avec l’émoi international porté le mouvement «BringBackOurGirls»! Cela fait déjà une décennie et rien n’a changé...

Burkina/lutte contre le terrorisme : Les formateurs des VDP renforcent leurs capacités en droits humains 

Le ministère de la Justice et des Droits humains, a organisé une session de formation pour les formateurs des Volontaires pour la défense de...

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Le Réseau national de la jeunesse pour l'innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de...

Burkina/Relecture de textes : Les magistrats refusent l’invitation de travail sur leur statut

Les syndicats de magistrats au Burkina Faso, dans une note datée du 14 avril, ont décliné l'invitation du président de la Commission des affaires...