spot_img

Le Burkina a un besoin en électricité de 550 mégawatt

Publié le : 

Publié le : 

Le besoin en électricité du Burkina Faso est actuellement de 550 mégawatt, informe le directeur général de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo, le 22 février 2024, à l’issue d’un atelier de concertation des sociétés d’électricité des pays de l’Alliance des États du Sahel.

Par Nicolas Bazié

Cette puissance diffère selon que c’est la journée ou la nuit. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter quant au besoin en électricité du Burkina qui est de 550 mégawatt. « Nous avons les capacités pour faire face à cette demande », rassure le directeur général de la SONABEL Souleymane Ouédraogo.

« Ce qui est évident, c’est que la course doit se poursuivre parce que la demande continue de s’accroître. Il n’est pas question pour nous de nous asseoir puisqu’il y a beaucoup de Burkinabè qui n’ont pas encore accès à l’électricité», poursuit le DG de la SONABEL. 

Il estime qu’il faut continuer à implémenter des projets, comme la construction de grandes unités de production de l’électricité « capables de soutenir notre économie en termes de développement ».

M. Ouédraogo a pris l’exemple de la centrale à charbon qui génère selon lui, le kilowattheure le moins cher dans le monde entier.

« Les plus grandes économies du monde comme les États-Unis, l’Allemagne et la Chine fonctionnent avec des centrales à charbon. Ces grandes nations ont bâti leur prospérité à partir de la Centrale à charbon», révèle-t-il.

Souleymane Ouédraogo soutient que «nous avons la possibilité de développer ce projet dans un pays frère qu’est le Niger. Nous allons foncer. Nous allons trouver les arguments qu’il faut pour convaincre les gens de financer les différents projets. C’est à ce prix que nous allons développer nos pays ». 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...