spot_img
spot_img

AES: Vers une accélération de l’opérationnalisation de l’Alliance 

Publié le : 

Publié le : 

Les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger, réunis à Banjul, en marge du sommet de l’organisation de la coopération islamique, le 03 mai 2024, se sont accordés pour intensifier le processus d’opérationnalisation de l’Alliance des États du Sahel (AES).

Par Fred Ido

Les chefs d’État du Burkina Faso, du Mali et du Niger ont conclu, le 16 septembre 2023, la Charte du Liptako-Gourma instituant l’Alliance des Etats du Sahel (AES). Cette Alliance s’inscrit dans le cadre du renforcement de leurs relations.

Pour lui donner un coup d’accélérateur, les ministres des affaires étrangères  du Niger, Bakary Yaou Sangaré, du Mali, Abdoulaye Diop et du Burkina Faso, Karamoko Jean Marie Traoré ont, en marge de la réunion à Banjul le 3 mai 2024, envisagé les prochaines étapes.

Plusieurs actions concrètes ont été proposées pour renforcer l’alliance.

Le Burkina Faso a suggéré l’élaboration d’une directive pour orienter les prises de position communes des pays membres dans les instances internationales.

Des rencontres régulières, ainsi que des réunions techniques, seront organisées «pour aborder des questions spécifiques touchant au quotidien des populations» indiqué une source proche de l’AES

Ils ont également souligné la nécessité de créer des mécanismes de solidarité internes et des projets intégrateurs, en mobilisant davantage la diaspora à travers les missions diplomatiques des trois pays.

En parallèle, les ministres ont exprimé «leur volonté d’accélérer la finalisation des textes du projet de Confédération, qui sera au cœur du prochain sommet des chefs d’État de l’AES».

Dans le cadre de la coopération avec le Burkina Faso et le Mali, le ministère du Pétrole, des Mines et de l’Energie du Niger, dans une note datée du 16 octobre dernier, a instruit  le directeur général de la Société de raffinage de Zinder (SORAZ) d’approvisionner, à titre onéreux, ces pays en gasoil.

Les ministres des affaires du Burkina Faso et du Mali ont exprimé, au cours de cette réunion, leur gratitude envers la République du Niger pour son geste de solidarité.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...