spot_img
spot_img

Burkina : les producteurs bénéficient d’intrants et d’équipements agropastoraux

Publié le : 

Publié le : 

Le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré a procédé ce lundi 6 mai 2024, à Ouagadougou, à la remise d’intrants et d’équipements agropastoraux aux producteurs. 

Par Nicolas Bazié

Ce lundi 6 mai 2024 sera certainement gravé dans la mémoire des producteurs agricoles burkinabè. Et pour cause. Le capitaine Ibrahim Traoré leur a remis d’intrants et d’équipements agropastoraux, dans le cadre de l’initiative présidentielle et de l’offensive agropastorale et halieutique.

Au titre des intrants, ils s’agit de 18 000 tonnes de semences végétales, de 165 tonnes de semences de blé, de 350 tonnes de semences de pomme de terre, de 10 000 litres de produits phytosanitaires, de 68 964 tonnes d’engrais, 9 893 tonnes d’aliments concentrés (SPAI), de 1013 tonnes d’aliments poissons qui ont été remis.

Des intrants agricoles
Des intrants agricoles

Pour ce qui est des équipements agropastoraux et halieutiques, les autorités ont donné entre autres, 400 tracteurs, 8 922 matériels agricoles à traction animale, 1 298 kits de construction de bergerie, 20 kits de matériel de transformation (lait, viande), etc.

Plusieurs tracteurs remis aux agriculteurs
Plusieurs tracteurs remis aux agriculteurs

Dans le domaine de l’irrigation, le gouvernement a également prévu du matériel dont 710 motopompes, 29 969 PVC d’irrigation….Sans oublier le matériel roulant comme les 714 motos agents terrains remises.

Le coût total de ces équipements et intrants est de 78 milliards 297 millions 426 mille 435 de francs CFA financé par l’État burkinabè.

« Aujourd’hui est un jour très heureux pour le monde rural », dit le ministre de l’Agriculture, le commandant Ismaël Sombié qui indique que la remise de ce matériel est « l’expression parfaite» de la lutte pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

Le ministre de l'Agriculture, le commandant Ismaël Sombié
Le ministre de l’Agriculture, le commandant Ismaël Sombié (en tenue militaire)

Cela permettra d’après lui, à accroître la production de manière substantielle. Et d’ajouter qu’une deuxième acquisition de matériels se fera dans le cadre de la campagne humide.

La remise faite par le chef de l’État ce jour est la concrétisation d’une demande qui avait été adressée au ministre de l’agriculture, informe Adama Tamboura, le représentant des producteurs.

Adama Tamboura, le représentant des producteurs
Adama Tamboura, le représentant des producteurs

«Nous avions rencontré le ministre à plusieurs reprises et nous lui avions exposé les préoccupations des agriculteurs», fait-il savoir.

Et il poursuit : « À la saison d’hivernage s’il y a une bonne pluviométrie, nous sommes sûrs à 60 ou 70% avec ces nouveaux moyens que la récolte sera bonne ». 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...