spot_img
spot_img

Baobab  d’or 2024 : Me Titinga Pacéré reçoit son trophée

Publié le : 

Publié le : 

La 6e édition de la cérémonie du Baobab d’or tenue le 5 mai 2024 à Ouagadougou, a distingué  l’homme de culture, Me Titenga Pacéré qui a reçu son trophée. Cette distinction vise à honorer toutes les personnalités qui ont impacté la société burkinabè.   

Par Issoufou Ouedraogo   

Reconnaître de leur vivant le mérite des hommes qui ont marqué le Burkina Faso dans quelque domaine que ce soit.  C’est une initiative du magazine culturel Radikal Mag et ses partenaires  qui vise à distinguer des hommes, dans quelque domaine que ce soit pour leurs efforts. Pour cette 6e édition, le comité d’organisation a porté son choix sur ce grand homme de culture, Me Titinga Pacéré. 

En effet, Me Titinga Pacéré, est un ancien bâtonnier, avocat au barreau du Burkina, éminent homme de culture et de lettres, autorité coutumière  et promoteur de musée. Les qualités de l’homme sont nombreuses comme en témoigne d’ailleurs sa biographie et les témoignages de ses anciens compagnons. 

Pour le promoteur des Baobab d’or, Karim Compaoré, « nous avons porté notre choix sur  Me Titinga Pacéré, car il a beaucoup donné à ce pays. » Et qu’il était temps de le célébrer avant qu’il ne soit trop tard. 

Karim Compaoré, promoteur
Karim Compaoré, promoteur des Baobab d’or

Pour le Professeur Albert Ouédraogo. « On aime célébrer les gens après leur départ mais pour une fois,  merci au Baobab d’or, d’avoir su célébrer les gens de leur vivant. Me Titinga Pacéré, moi je dirais, en plus d’être  un Baobab, vous êtes un cailcédrat. C’est une chance pour nous d’avoir un homme comme vous », dit-il.

Quant à Léon Yépri, ayant fait le déplacement depuis la Cote d’Ivoire pour assister à cette cérémonie. « Il a rendu un vibrant hommage à ce grand homme de culture dont la valeur va au-delà du Burkina. Selon lui, l’œuvre de Titinga Pacéré est un chemin de montagne. Il est fier d’avoir été connu l’homme pour tout ce qu’il est » déclare-t-il.    

Le représentant du ministre de la culture, Valentin Kambiré, a salué cette belle initiative des organisateurs. Cet évènement porté par une jeune équipe sonne comme  le tocsin  de l’enracinement de savoir et de savoir-faire. Me Titinga Pacéré, comme vous le savez est une personnalité aux multiples facettes, son parcours est intimement à l’histoire de notre pays.

C’est tout ému que le Baobab d’or, avec son trophée a pris la parole pour traduire ses remerciements à toute l’équipe organisatrice de l’événement. Pour Me Titinga Pacéré, Baobab d’or 2024, ce sont ses enfants qui ont dicté  ses comportements d’agir en toute occasion pour la grandeur et l’honneur de mon pays.

Après le PDG de groupe Savane, Boubacar Zida dit Sidnaaba en 2022, la 6e édition du Baobab d’or, Me Titinga Pacéré entre dans les anales de cette distinction pour l’année 2024. 

Par ailleurs, des attestations ont été décernées au cours de cette cérémonie à des acteurs qui accompagnent l’organisation de cette activité. « Ces acteurs ont accepté soutenir l’œuvre de reconnaissance à ses hommes qui apportent un plus pour le rayonnement du pays. »      

www.libreinfo.net   

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...