spot_img
spot_img

Bénin-Niger: Talon bloque le pétrole, Tiani prend des mesures

Publié le : 

Publié le : 

Le Bénin a bloqué, le lundi 6 mai 2024, l’embarquement du pétrole nigérien à partir de  sa station terminale de l’oléoduc Niger-Bénin à Sémè-Podji. L’information relayée par plusieurs médias a suscité de la part des autorités nigériennes des prises de mesures urgentes.

Par Issoufou Ouédraogo

Les  autorités béninoises ont notifié à l’ambassadeur de Chine près le Bénin et China National Oil & Gas Exploration and Development Corporation, la société de gestion du pipeline, l’interdiction d’embarquer du pétrole en direction du Niger à partir de sa plateforme de Sèmè-Podji.

Depuis le lundi 6 mai 2024, «les navires sont interdits de charger le pétrole tant que Niamey ne rouvre pas sa frontière avec Cotonou.»

A travers cette décision, les autorités béninoises ont  opté pour la pression économique afin de  contraindre le Niger à rouvrir ses frontières avec leur pays.

Car, malgré que le président Patrice Talon a exprimé sa volonté  de reprendre les relations avec le Niger en ouvrant ses frontières, Niamey a maintenu les siennes fermées.

Et même avec  le démarrage de l’embarquement du pétrole nigérien via la plateforme de Sèmè-Podji dans le cadre du projet Pipeline, c’est le statu quo.

En interdisant l’embarquement dudit pétrole, le Bénin  engage à  nouveau le bras de fer avec le Niger.

Face à cette décision, les autorités nigériennes refusent d’abdiquer. Selon des sources proches du pouvoir de Niamey, les militaires envisagent des actions hardies telles que la création d’une raffinerie et d’un port sec de vente de pétrole brut.

lles envisagent également de se concerter avec leur partenaire la Chine pour étudier la possibilité de dévier le pipeline vers le port de Lomé afin de continuer par bénéficier de leur pétrole.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...