spot_img
spot_img

Burkina : concours du 13e Prix de la qualité, l’ABNORM outille des acteurs à Koudougou

Publié le : 

Publié le : 

L’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM) organise ce mardi 7 mai 2024 à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest, un atelier d’information et de sensibilisation au profit de potentiels candidats de la 13e édition du Prix burkinabè de la qualité. L’ABNORM entend outiller ces différents acteurs pour mieux susciter la participation des personnes intéressées par le concours.

Par Nicolas Bazié depuis Koudougou

Le concours doit se tenir en juillet prochain. C’est pourquoi l’ABNORM s’active pour sensibiliser les gérants d’entreprises des différentes régions du Burkina Faso sur comment s’y prendre pour être dans les starting-blocks des compétiteurs pour le Prix burkinabè de la qualité organisé chaque année.

Après Bobo Dioulasso, c’est au tour de Koudougou d’accueillir, ce mardi 7 mai 2024, les responsables de l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité qui disent encourager les entreprises burkinabè à améliorer la qualité des produits et services, concurrence oblige. 

Séance d'échanges à Koudougou
Séance d’échanges à Koudougou

Les participants sont, entre autres, des agents de l’administration publique, des acteurs économiques, des associations et faîtières dans le domaine de la transformation, les acteurs de la société civile.

L’organisation d’un tel atelier est « une initiative novatrice qui a pour objectif de renforcer les capacités en matière de normalisation, de certification mais aussi et surtout sur le Prix burkinabè de la qualité», précise le directeur régional du développement industriel, Palingwendé Christophe Nonguierma qui constate qu’à l’état actuel, « le déficit de qualité des produits et services constitue l’un des freins majeurs à la compétitivité des entreprises tant au plan national qu’international». 

Le directeur régional du développement industriel, Palingwendé Christophe Nonguierma
Le directeur régional du développement industriel, Palingwendé Christophe Nonguierma

Selon lui, participer activement à la promotion de la qualité au Burkina Faso, y va de l’intérêt des acteurs, de celui des consommateurs et partant de l’économie nationale. 

La présidente régionale de la chambre des métiers, Marie-Madeleine Tiendrebeogo ne doute pas de l’importance de cet atelier d’information et de sensibilisation, bien au contraire. 

La présidente régionale de la chambre des métiers, Marie-Madeleine Tiendrebeogo
La présidente régionale de la chambre des métiers, Marie-Madeleine Tiendrebeogo

« Il va nous permettre d’apprendre beaucoup de choses pour mieux nous préparer pour le concours », déclare-t-elle, ajoutant qu’à l’issue de la rencontre, chacun saura comment faire pour être le meilleur et remporter le prix de la qualité. 

Le Prix burkinabè de la qualité est organisé depuis 2004 par l’Agence burkinabè de la normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM), l’Association burkinabè pour le management de la qualité (ABMAQ) et le ministère en charge du Commerce. C’est en 2017 que le prix a été officiellement institué.

Ouverture officielle de l'atelier de sensibilisation sur la qualité
Ouverture officielle de l’atelier de sensibilisation sur la qualité

Il vise à promouvoir la culture de la qualité au niveau du tissu économique burkinabè, tout en récompensant les efforts des entreprises dans la démarche qualité.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...