spot_img

Burkina Faso: Le projet d’un centre psychologique pour blessés de guerre  dévoilé

Publié le : 

Publié le : 

Le Réseau national de la jeunesse pour l’innovation dans le secteur du génie civil et des transports ( RNJ/GCT) et le Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF) ont organisé une conférence de presse le lundi 15 avril 2024, à Ouagadougou,  pour présenter leur projet de construction d’un centre de psychotrauma au sein du camp Sangoulé Lamizana.

Par Emilienne Compaoré 

 C’est sous le thème « La construction du secteur du génie civil et des transports dans la prise en charge psychologique des blessés de guerre par le biais d’une infrastructure adaptée» que la conférence de presse sur la  construction d’un centre de psychotrauma au sein du camp Sangoulé Lamizana s’est tenue le 15 avril 2024.

Ce centre permettra la prise en charge des personnes affectées par le conflit afin de faciliter leur réinsertion sociale en tant que citoyens actifs, responsables et solidaires.

Pour le président du Conseil national de la jeunesse, Moumouni Dialla, construire cette infrastructure est très nécessaire dans la prise en charge des combattants traumatisés.

« Nous avons décidé de mettre en place une infrastructure pour la prise en charge des blessés psychologiques de guerre, parce que vous constaterez que dans ce contexte , il y a plusieurs combattants qui sont traumatisés et qui ont besoin d’être prises en charge du point de vue psychologique», déclare-t-il.

C’est pourquoi: «Nous avons jugé nécessaire qu’il est bon d’avoir cette infrastructure pour soulager ces personnes mais aussi accompagné d’une manière ou d’une autre au retour de la sécurité», ajoute-t-il .

Il indique que le bâtiment sera réalisé par les jeunes parce qu’ils  jugent que les jeunes ont les compétences et les capacités pour cela.

Le  ministre de la jeunesse, Boubakar Savadogo, a remercié CNJ-BF et le RNJ/GCT pour cette belle initiative.

« Nous sommes venus pour voir la présentation du projet à travers sa maquette. Une infrastructure qui sera logée au camp Sangoulé Lamizana», fait-il savoir.

«L’infrastructure va servir de centre psychiatrique. Nous avons des combattants qui subissent des traumatismes sur le terrain de guerre et ce centre va beaucoup les aider », reconnaît-il.

La commandante Aïcha Traoré, représentante du chef d’État major général des armées, Célestin Simporé, de son côté, dit accueillir la nouvelle avec joie.

Commandante Aïcha Traoré, représentante du chef d'Etat major général des armées
Commandante Aïcha Traoré, représentante du chef d’Etat major général des armées

«  On fait la prise en charge des blessés de guerre sur le plan psychologique mais il manque des infrastructures adaptées. Donc ce sera avec joie que nous accueillerons ce joyau car il va contribuer à la prise en charge de ces personnes», affirme la commandante Aïcha Traoré

Quant au président du RNJ/GCT, Gildas Bourgou, il souligne que c’est un  centre d’une capacité de «25 lits qui pourra être mis en place et qui pourra être augmenté au fur et à mesure. Il y a également 2 salles d’isolement , une salle de réception et des salles de soins». 

« C’est une infrastructure que nous voulons mettre en place pour non seulement accompagner les Forces de défense et de sécurité mais également pour nous-mêmes qui faisons partie de cette nation» ajoute t-il.

Plus de 300 millions de F CFA, c’est le coût global de la réalisation de ce bâtiment.

Il est composé de 25 chambres dont 4 salles de consultation, un laboratoire, 2 salles d’isolement, un jardin intérieur, une salle de soin.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Communiqué de presse Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Communiqué de presse Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...