spot_img

Burkina : CASEM du ministère du Commerce, la relance des entreprises industrielles en ligne de mire

Publié le : 

Publié le : 

Le 2e Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) du ministère du Développement industriel et du Commerce s’est ouvert ce mardi 19 décembre 2023 à Ouagadougou. Au menu, l’examen et l’adoption des documents de planification opérationnelle 2024-2026 avec la relance de certaines entreprises industrielles n ligne de mire. 

Par Daouda Kiekieta 

Les travaux du 2e Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) 2023 du ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes entreprises se sont ouverts ce mardi 19 décembre 2023.

Le CASEM représente un cadre de revue de la gouvernance au niveau ministériel avec l’ensemble de tous les acteurs impliqués dans l’atteinte des missions assignées au département. 

Au cours de la session, les participants passeront en revue la mise en œuvre des recommandations issues de la première session 2023 du CASEM. Il s’agira en effet de l’examen et l’adoption des documents de planification que sont le plan d’actions ministériel 2024-2026 et le plan de travail annuel 2024.

CASEM ministère commerce
Une vue des participants au CASEM

À l’ouverture des travaux, le premier responsable du département en charge du Développement industriel et du Commerce, Serge Poda, a rappelé que la présente session s’inscrit dans un contexte de mise en œuvre du Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement (PA-SD) du gouvernement de Transition au Burkina Faso.

Selon lui, les interventions de son département devraient à terme, contribuer fortement à l’atteinte des objectifs des quatre (04) piliers de ce plan d’actions et particulièrement le pilier 3 : « refonder l’État et améliorer la gouvernance ». 

« C’est en cela que nous pourrons contribuer efficacement à l’avènement d’un secteur privé dynamique, prospère et résilient afin de favoriser l’instauration d’une croissance forte et durable du pays », soutient le ministre Poda.

Les grands chantiers du ministère en 2024

Au cours de l’année 2024,le ministère du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes entreprises annonce plusieurs actions visant l’atteinte de ses objectifs.

Il s’agit entre autres, de la relance des entreprises industrielles notamment la minoterie du Faso, BRAFASO, la Société de Transformation des Fruits et Légumes et la poursuite des travaux de mise en place des infrastructures industrielles pour les investisseurs nationaux et internationaux. 

De plus, le ministre Serge Poda évoque « la promotion de l’émergence d’unités de transformation de nos matières premières locales et la consommation des produits locaux, l’amélioration de la productivité des unités artisanales et de l’accès des produits au marché »

À ces actions s’ajoutent le renforcement du dialogue entre le Gouvernement et le secteur privé et l’intensification de la surveillance du marché pour assurer à la population des biens et produits sains.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...