spot_img

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Publié le : 

Publié le : 

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à une dizaine de journalistes burkinabè. 

Par Nicolas Bazié depuis Beijing, Chine 

Pendant deux semaines, ces professionnels de médias burkinabè ont suivi plusieurs communications administrées par des experts et diplomates chinois. 

Cela entre dans le cadre d’un projet de formation portant sur l’aide à l’étranger dirigé par le président chinois Xi Jinping.

L’histoire de la Chine, sa culture, son développement économique et les relations qu’elle entretient avec les pays africains ont été au menu du séminaire de formation médiatique organisé en partenariat avec le ministère burkinabè de la Communication. 

À côté de ces conférences, les hommes de médias burkinabè ont visité plusieurs sites touristiques situés dans les villes comme Beijing (le Temple du Ciel, le Musée du cinéma, la Grande muraille, etc), Changsha (Île de l’Orange, l’Académie Yuelu, le Musée provincial du Hunan) et Hengyang (le Mont Heng, l’Île Dongzhou, l’Académie Shigu). Ils ont aussi  visité les stations de radio et de télévision du Hunan.

Feng Yujuan, responsable de formation du Centre d’études internationales et de formation du CICG dit avoir noté l’intérêt que les journalistes ont manifesté de comprendre le développement de la Chine. 

« Vous avez montré de grandes curiosités lors des échanges avec des experts et des universitaires chinois et lors de la visite du groupe StarTimes. Vous avez posé beaucoup de questions très pertinentes, et nous avons également beaucoup appris de vos points de vue partagés. Ce type d’échange est très précieux pour nous tous», s’est-elle réjouie.

« Grâce à nos efforts conjoints, nous avons approfondi notre compréhension, tissé des liens d’amitié et obtenu des résultats fructueux et bénéfiques», dira pour sa part, Zhu Zhongshu de l’Institut d’études internationales et de formation avancée du Groupe de communication internationale de Chine (CICG). 

À l’endroit des journalistes burkinabè, M. Zhongshu ne manque pas d’éloges. « Vous êtes mes premiers amis du Burkina Faso. En vous côtoyant, nous avons ressenti votre politesse, votre sincérité, votre amitié, votre enthousiasme et votre professionnalisme.»

Il a également dit: «En vous côtoyant, nous avons renforcé notre compréhension tout en suscitant davantage de curiosité à votre égard. Je suis convaincu que pour les personnes et les organisations, l’établissement de liens et les échanges avec l’extérieur offrent en fait une chance de se découvrir davantage.» 

Selon lui, « les échanges de pensées entre différentes civilisations renferment la sagesse pour résoudre les problèmes mondiaux». 

Il a conclu en ces termes : « Je suis certain qu’à l’avenir, il y aura plus d’échanges entre la Chine et le Burkina Faso, et j’attends avec impatience de voir davantage de coopération dans le futur.»

Monné Sébastien est le chef de la délégation burkinabè. Il a remercié les organisateurs pour l’initiative combien riche d’après lui. « Merci pour les expériences partagées, merci pour l’accueil, merci pour la disponibilité dont vous avez fait preuve», a-t-il dit. 

Par ailleurs directeur de la communication de la région de l’Est du Burkina Faso, M. Monné dit reconnaître « qu’il y a une barrière linguistique» mais la solidarité et l’hospitalité des autorités chinoises ont fait que « nous nous sommes sentis bien sinon très bien parmi vous».

« Chers membres de la structure organisatrice de ce séminaire, je ne sais pas si cela figure dans votre agenda mais je sais que dans le cadre de cette collaboration nos rédactions seront contentes d’accueillir vos stagiaires journalistes», a-t-il fait savoir. 

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Sigma Corporation Afrique honore les acteurs clés à travers OPUIS Awards

Ouagadougou, le 25 mai 2024 - Ce samedi s’est tenu à la salle Canal Olympia de Ouaga 2000, un évènement historique au pays des...

LONAB : des travailleurs exigent le départ du directeur général

Plusieurs travailleurs de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) sont sortis de leurs bureaux ce 27 mai 2024. Ils exigent, en effet, le départ du...

Ouahigouya : Une journée culturelle du Bloc Bangarin pour promouvoir la paix

Le lundi 27 mai 2024, le Bloc Bangarin, dans la circonscription d’éducation de base de Ouahigouya 2, ville située dans la région Nord du...

Éliminatoires coupe du monde 2026 : Brama Traoré dévoile la liste des Étalons 

Les Étalons affrontent l’Égypte le 6 juin et la Sierra Leone le 10 juin 2024. Pour ces deux matchs, le coach des Étalons, Brama...

Éliminatoires Coupe du monde 2026: La raison de l’absence de Bertrand et de  Issoufou

Le coach des Étalons, Brama Traoré, a dévoilé ce 27 mai 2024 à Ouagadougou, la liste des 23 joueurs sélectionnés. Au nombre de ceux-ci...