spot_img

Burkina Faso : le CISC dénonce des « exécutions sommaires de près de 30 civils dans la région de l’Est »

Publié le : 

Publié le : 

Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) a dénoncé dans un communiqué, le 2 février 2023, des exécutions sommaires de près de 30 civils dans plusieurs localités de la région de l’Est du Burkina Faso. Ces actes seraient attribués « à des corps des forces de défense et de sécurité burkinabè (FDS)».

Par Daouda Kiekieta

« Les victimes sont des personnes civiles non armées (…), habitant les localités de Piega, Sakoani, et Kankango, traversées par le cortège en partance pour la mine de Boungou sur la Route Nationale N°4 (RN4) » explique le communiqué du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC).

Selon le collectif, ces actes auraient été commis par le « cortège de la mine de Boungou » escorté par des forces de défense et de sécurité (FDS).

Dans le village de Piega, dans la province du Gourma, région de l’Est, « 7 personnes ont été tuées dont 4 femmes » lit-on.

« Dans le village de Sakoani dans la commune de Kantchari, 12 personnes auraient été tuées dont 03 femmes et un bébé » indique le CISC, qui ajoute que « 6 autres personnes du village Sampiéridans dans la même commune ont été tuées ».

Par ailleurs, le collectif précise que « ce n’est pas la première fois que ces tueries sont commises sur la Route Nationale n°4 ».

Le « 18 novembre 2022, à Kantchari, des éléments du convoi de la mine auraient incendié le marché de Sakoani » a révélé le CISC, qui exige que ces crimes contre l’humanité cessent.

« A cette heure, nous continuons à collecter les informations afin de pouvoir traduire tous les responsables et leurs commanditaires devant la justice nationale et internationale. Le CISC demande l’ouverture d’une enquête judiciaire indépendante et impartiale sur ces crimes » conclut le communiqué.

Le 2 janvier 2022, le CISC avait condamné, des « exactions criblées « contre une communauté » dans les secteur 4 et 6 de Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun.

Cette tuerie avait fauché la vie de 28 civils. Le gouvernement avait annoncé l’ouverture d’une enquête.

Lire aussi: Burkina : le CISC dénonce « des exécutions extrajudiciaires » dans certaines localités du pays

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...

Banfora: le Chef de l’État invite les FDS à la libération du territoire

Le Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré, s’est entretenu, ce mardi 23 avril 2024, avec les Forces de défense et de sécurité (FDS)...

Burkina: «les magistrats préoccupés par des menaces récurrentes et multiformes»

Au terme des travaux d'avancement des magistrats le lundi 22 avril 2024 à Ouagadougou, la commission a affirmé dans un communiqué qu'elle est «préoccupée...

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à...
spot_img

Autres articles

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...