spot_img

Burkina : Conseil national de lutte contre l’excision, bilan et perspectives

Publié le : 

Publié le : 

La 1ère session de l’Assemblée générale du conseil national de lutte contre la pratique de l’excision s’est tenue ce 29 décembre 2023 à Ouagadougou. C’est la ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille Nandy Somé-Diallo qui a procédé à l’ouverture des travaux. L’objectif est de prendre les grandes décisions et de valider les activités dans le cadre de la lutte contre l’excision au titre de l’année 2024.

Par Emilienne Compaoré

L’objectif général de cette session de l’Assemblée générale est de contribuer à la promotion de l’élimination des Mutilations génitales féminines (MGF) dans la perspective de la Tolérance Zéro.

Selon Nandy Somé, ministre de l’action humanitaire représentée par Soumela Sarkho, « la prévalence de l’excision a diminué, passant de 77 % en 2003 à 56 % en 2021».

« Aussi, chez les filles de 0-14 ans, la prévalence de l’excision a diminué depuis 2010, passant de 13 % à 9 % en 2021» ajoute-t-elle.

Pour l’année 2024, des perspectives sont en vue pour la lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF).

Conseil lutte excision
Soumela Sarkho, directeur de cabinet représentant de la ministre de l’action humanitaire Nandy Somé

Il s’agit entre autres « de la commémoration de la journée internationale de la tolérance zéro aux MGF (mutilations génitales féminines) le 06 février 2024 et de la journée nationale de lutte contre la pratique de l’excision le 18 mai 2024, inciter la jeune génération à maintenir leur engagement dans la promotion de l’élimination de la pratique de l’excision».

A cela s’ajoute « la poursuite de la prise en charge psychosociale et médicale des filles et femmes victimes et porteuses des séquelles de l’excision, du renforcement des compétences des acteurs sur la théorie des normes sociales et les outils de collecte des données ».

Conseil lutte excision
Sahid Kobeane, directeur de la protection, de la promotion de la famille


Pour le directeur de la protection, de la promotion de la famille, Sahid Kobeane «l’Assemblée générale va statuer sur le bilan de mise en œuvre des activités pour l’année 2022 -2023, regarder le point des bilans et des recommandations qui avaient été formulés à l’Assemblée générale » et également « faire une communication sur le rôle des membres du conseil national de lutte contre la pratique de l’excision à cette période de crise sécuritaire ».

Il indique que beaucoup d’actions ont été engrangés dans la lutte contre l’excision.
« la question de mutilations génitales féminines ressort dans les curricula d’enseignement, les enseignants sont formés sur la thématique pour à leur tour inculquer cela aux élèves, il y a la mise en œuvre des cellules communes dans les différentes régions pour la lutte contre les mutilations génitales féminines » dit-il.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...