spot_img
spot_img

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Publié le : 

Publié le : 

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces de Défense et de Sécurité sont de plus en plus fréquents, surtout sur l’axe Tougan- Toma. Toute chose qui permet d’approvisionner régulièrement la ville en produits de première nécessité mais aussi de faciliter le déplacement des personnes. Des populations interrogées apprécient.

Par Brice Alex, Correspondant dans le Sourou

À Tougan, chef-lieu de la province du Sourou, les convois humanitaires sont de plus en plus rapprochés, contrairement à un passé récent. Chaque semaine connaît en effet, un départ en direction de Toma chef-lieu de la province voisine.

Une aubaine pour ravitailler régulièrement la ville en produits de grande consommation et pour les populations de se déplacer plus librement et dans un intervalle de temps rapproché.

Si cette nouvelle donne réjouit plus d’un, l’aspiration des populations reste la libération totale de cette partie du Burkina fortement éprouvée par la crise sécuritaire.

«À un moment on s’est senti délaissé parce qu’il fallait attendre plusieurs semaines à Toma avant de rallier Tougan. Au niveau de la santé, il y a des difficultés d’évacuer les cas urgents. Les forces combattantes sont à féliciter», a affirmé Y. Tioro

De l’avis de M. Boro, cette fréquence des convois est sans doute une preuve de l’amélioration de la situation et le résultat des efforts des forces de défense et de sécurité : « C’est un signe qui montre que la situation est en train de s’améliorer favorablement et que les forces de défense et de sécurité gagnent des points positifs. Ils vont de victoire en victoire. Si les convois sont rapprochés cela met la population en confiance. Il y a des produits sur le marché qui ne manquent pas. Nous sentons vraiment que des efforts sont faits et il ya de l’espoir».

Un sentiment partagé par monsieur Belemou, « on constate la fréquence des convois. Nous saluons cela à sa juste valeur. Et nous ne pouvons qu’encourager les forces combattantes. Il y a vraiment une amélioration de la situation».

B. Drabo, mécanicien à Tougan , ne cache pas sa joie. Il se souvient tout de même des périodes sombres,« au début, ce n’était pas du tout simple. L’attente était vraiment difficile à Toma. Pour se nourrir et se loger c’est tout un problème. Maintenant chaque semaine, il y a un convoi. Cela nous réjouit vraiment le cœur».

Et monsieur Kobé de renchérir, « J’apprécie positivement les actions des forces combattantes. Le fait d’avoir au moins un départ par semaine nous soulage un peu».

Au-delà de cette amélioration dans les déplacements,  les citoyens ne souhaitent qu’une opération d’envergure pour permettre une libre circulation dans toute la province du Sourou qui a assez souffert des attaques et blocus des groupes armés terroristes.

« Nous constatons qu’il y a beaucoup d’amélioration et que les choses avancent bien. Maintenant, il faut au moins libérer une voie, surtout l’axe Tougan-Toma pour nous soulager», a laissé entendre H. Traoré

«Nous serons totalement satisfaits si nous pouvons voyager librement», ajoute t-il

La province du Sourou fait partie des localités du Burkina, les plus infestées par le terrorisme. Le chef-lieu de la province du Sourou est sous blocus terroriste depuis plus d’un an maintenant.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...
spot_img

Autres articles

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...