spot_img
spot_img

Burkina: Lead’Air, ce qu’il faut savoir de cette compagnie aérienne privée

Publié le : 

Publié le : 

Le 6 mars 2024, un aéronef  de la compagnie aérienne privée Lead’air s’est écrasé à Diapaga dans la région de l’Est. Créant tristesse et désolation. Quelle est cette compagnie? A qui appartient-elle? Et depuis quand a-t-elle débuté ses activités au Burkina Faso? 

Par Nicolas Bazié

Il a fallu 14 mois de processus de certification pour que la compagnie aérienne Lead’air puisse avoir l’autorisation de mener ses activités dans le ciel burkinabè. 

Lead’air est une idée de jeunes Burkinabè dont le promoteur n’est personne d’autre que David Sanon, officier pilote de ligne. Elle est devenue officiellement une compagnie aérienne le 20 novembre 2023.

En créant cette compagnie, David Sanon et ses collègues ont voulu contribuer à l’effort de guerre dans un élan patriotique. En effet, il s’agit de soulager les Burkinabè qui sont dans les zones inaccessibles par la route. 

Habitants de ces zones et humanitaires se sont vite tournés vers la compagnie, pour rejoindre leurs localités ou être près des populations déplacées internes dans les zones à fort défi sécuritaire. 

En plus de transporter des passagers, Lead’air transporte des colis et fait des évacuations sanitaires, dans le cadre des opérations de reconquête du territoire national. 

Une manière pour elle d’apporter sa touche dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. 

La compagnie a eu à effectuer des rotations entre Fada-Diapaga et Diapaga-Fada pour permettre à des infirmiers, des enseignants, des sages-femmes et des commerçants de rejoindre leurs postes et d’autres pour passer leurs concours professionnels.

Après Dori, Fada et Diapaga, la compagnie a annoncé, en décembre 2023, lors d’une audience avec le ministre des Transports, Roland Somda,  des vols vers Gaoua dans la région du Sud-ouest et Dédougou dans la région de la Boucle du Mouhoun. 

Trois mois environ après le lancement de ses activités, un  aéronef de type PA32 de la nouvelle compagnie  qui a à son bord 7 personnes y compris les membres de l’équipage fait un crash.

Après un « décollage de l’aérodrome de Diapaga, alors qu’il effectuait un vol Diapaga-Fada N’Gourma », l’aéronef aurait heurté un arbre avant de s’écraser sur le sol. Bilan provisoire de ce crash: 5 morts et 2 blessés. 

Un communiqué du ministère des Transports publié dans la soirée du 6 mars renseigne que des enquêtes sont en cours pour déterminer les causes de l’accident et qu’une cellule de crise a été mise en place pour la circonstance.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...