spot_img
spot_img

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

Publié le : 

Publié le : 

L’association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d’Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s’agit d’un grand rendez-vous culturel visant à célébrer la culture africaine et à promouvoir l’intégration entre les peuples du continent. 

Par André-Martin Bado 

C’est sous le thème « Paix, cohésion sociale et vivre-ensemble » que l’association Team Canards a inauguré le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48 heures de la culture d’Afrique Centrale. Cet événement culturel a pour objectif de magnifier la culture africaine et de renforcer l’intégration entre les peuples du continent.

Durant deux jours, la capitale burkinabè devient le carrefour des échanges culturels entre les ressortissants de divers pays africains, notamment de l’Afrique centrale, de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique australe. Le festival a ouvert ses portes avec une cérémonie d’ouverture colorée et festive. Les participants ont été accueillis par des stands d’exposition-vente.

Les visiteurs ont également eu l’opportunité de découvrir et de déguster des mets typiques de différentes régions africaines, mettant en lumière la richesse culinaire du continent.

Pour Maxime Nadjinabé, vice-président de l’association Team Canards, cet événement est pour promouvoir la paix et la cohésion sociale en Afrique. « Nous avons pour objectif de réunir le plus grand nombre de pays d’Afrique centrale », a-t-il dit.

Cette année, la Guinée a été désignée comme pays invité d’honneur, une reconnaissance de sa riche contribution à la culture africaine. Nadjinabé a expliqué ce choix : « Étant dans une région où l’intégration est importante, nous prévoyons d’inviter, à chaque édition, des pays d’Afrique de l’Ouest pour partager leurs cultures, faciliter l’intégration et renforcer les relations interétatiques. »

Maxime Nadjinabé, vice-président de l'association Team Canards
Maxime Nadjinabé, vice-président de l’association Team Canards

Moussa Kaba, représentant de la présidente des ressortissants de la Guinée au Burkina Faso, a exprimé sa gratitude pour cette distinction et a mis en lumière les valeurs culturelles guinéennes. « C’est un grand honneur pour nous de représenter la Guinée à cet événement prestigieux. Notre culture est un vecteur de paix et de cohésion, et nous sommes fiers de partager nos traditions », a-t-il affirmé. Kaba a également insisté sur l’importance de tels événements pour renforcer les liens entre les diasporas africaines.

Lors d’une visite des stands, Grâce Gbamba, une exposante tchadienne, a déclaré : « Je félicite les organisateurs pour cette initiative, c’est la première du genre au Burkina Faso. » Elle a présenté des produits venant du Tchad, notamment du poisson du lac Tchad et de la farine de manioc, distincte de celle utilisée en Afrique occidentale.

Grâce Gbamba, une exposante tchadienne
Grâce Gbamba, une exposante tchadienne

Charlotte Ke-Lenda, une exposante de la République démocratique du Congo, a également salué l’événement, affirmant : « Cette initiative est très importante et a un impact positif sur notre secteur. » Elle a proposé des mets congolais et a invité les festivaliers à venir déguster les plats locaux de chez elle.

Charlotte Ke-Lenda, exposante de la République démocratique du Congo
Charlotte Ke-Lenda, exposante de la République démocratique du Congo

L’événement a vu la participation de plusieurs pays, dont le Cameroun, le Congo-Brazzaville, le Congo-Kinshasa et le Tchad.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...
spot_img

Autres articles

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...