spot_img
spot_img

Burkina : Le Festival international de danse de Ouagadougou se tiendra du 20 au 27 janvier 2024

Publié le : 

Publié le : 

La promotrice du Festival international de danse de Ouagadougou ( FIDO ), Irène Tassembédo, a organisé un point de presse ce samedi 13 janvier 2024 à Ouagadougou sur l’organisation de la 12ème édition du festival. Le FIDO est un espace de danse où se produisent et se découvrent les meilleurs talents.

Par Emilienne Compaoré

Ce Festival entend promouvoir une danse d’expression plurielle , développer un espace de rencontres, de créations, de transmission de partages et de métissage des cultures, accueillant des formes et des techniques très variées dans le champ de la danse.

Pour cette édition, 28 compagnies venant du Burkina Faso, du Brésil, du Canada , de la France, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de l’Italie, du Mali , de la République Démocratique du Congo, du Sénégal, du Togo présenteront leurs créations du festival.

Placée sous le thème « Identité », la 12ème édition du FIDO se tiendra du 20 au 27 janvier 2024 à Ouagadougou.

Selon la promotrice du Festival international de danse de Ouagadougou, Irène Tassembédo, mettre en exergue ce thème est pertinent « car les artistes sont certainement ceux qui sont les plus capables de nous ouvrir les yeux sur l’extraordinaire diversité culturelle de notre monde , cultiver les identités dans un esprit de partage, de tolérance et non de rejet et d’exclusion de la figure de l’autre » a-t-elle expliqué.

Festival international danse
Irène Tassembédo, promotrice du festival international de danse de Ouagadougou

La promotrice souligne que le FIDO posera ses valises au CDC La Termitière pour tous les spectacles de danse, au Grin des Arts Vivants pour les masters class et à Yam Ni Yam K et le quartier Kamsonghin qui sera aux couleurs du festival ».

Elle indique qu’« après les spectacles de danse, des concerts live sont prévus au village du festival à Kamsonghin tous les soirs.

Le festival se fera également dans différents lieux comme le grand marché, les établissements scolaires, au Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) et à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...