spot_img

Burkina : digitalisation de paiement des pensions, la CARFO sensibilise les retraités à Koudougou

Publié le : 

Publié le : 

La caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) a organisé, ce mercredi 20 décembre 2023 à Koudougou, chef-lieu de la région du centre-ouest, un atelier de sensibilisation au profit des pensionnés sur la digitalisation de paiement des pensions. L’objectif est de pouvoir payer les retraités de la CARFO par un virement direct sur leurs contacts téléphoniques à travers Orange Burkina et Moov Africa.

Par Issoufou Ouedraogo, depuis Koudougou

Profiter du numérique pour réduire les distances et accéder facilement au service public. Telle est la mission que s’est assignée la caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) à travers ce projet de la digitalisation de paiement des pensions.

Ce projet qui a vu le jour grâce à l’appui de la Banque Mondiale et les réseaux de téléphonies Orange Burkina et Moov Africa vise concrètement à payer les pensions à travers les moyens électroniques.

Pour le premier responsable du système d’information de la CARFO, Noël Bado, ce projet a démarré depuis deux ou trois ans avec l’appui du projet d’appui à l’inclusion financière des petites et moyennes entreprises (PAIF) avec le financement de la Banque Mondiale.

CARFO digitalisation pensions
le premier responsable du système d’information de la CARFO, Noël Bado

« Il y a eu deux ans de préparation jusqu’à ce qu’on aboutisse à notre premier paiement digital en août 2023 à la CARFO. » a déclaré Noël Bado.

« Depuis le premier virement aux pensionnés, nous avons appelé individuellement les uns et les autres pour s’assurer que chacun a reçu son paiement. Ils ont tous confirmé.

La difficulté est que certains donnent des contacts qui ne sont pas des contacts sur lesquels on peut faire des dépôts », a affirmé le premier responsable du système d’information de la CARFO, Noël Bado.

Pour le directeur général de la CARFO, Hyacinthe Tamalgo, « nous avons pu aboutir à la concrétisation et nous sommes venus pour vous présenter ce projet innovant et montrer comment ce projet est bénéfique pour les retraités. »

Il confirme que le projet a commencé depuis un bon moment à la CARFO. et que c’est cette année, après les échanges avec les partenaires que « nous avons abouti à sa concrétisation. »

CARFO digitalisation pensions
Le directeur général de la CARFO, Hyacinthe Tamalgo

Le directeur général de la CARFO explique davantage le système de paiement. « La digitalisation consiste à pouvoir payer directement les pensionnés sur leurs contacts par Orange Burkina et Moov Africa.

Cela veut dire que pour la pension à chaque échéance échue, au lieu de se déplacer, il est possible maintenant avec la digitalisation de virer directement la pension sur son portable par Orange Money et par Moov Africa ».

Ce qui est intéressant, poursuit le directeur général de la CARFO, Hyacinthe Tamalgo, les opérations sont faites gratuitement pour les retraités. De plus, dit-il, les retraités pour la plupart des personnes du 3è âge, ne sont plus contraints à se déplacer pour percevoir leurs pensions.

« Nous souhaitons que tous les retraités de la CARFO s’engagent dans ce projet afin qu’ils puissent recevoir leurs pensions à travers la digitalisation. » a dit Hyacinthe Tamalgo.

A en croire Hyacinthe Tamalgo, cette initiative connaît déjà un succès au niveau central. Car, « plus d’une centaine de pensionnés a déjà adhéré au projet de digitalisation et c’est pour cela, que les responsables de la caisse autonome de retraite des fonctionnaires ont jugé nécessaire de l’étendre dans les régions où il y a des représentations de la CARFO. » informe le DG de CARFO.

Quant au vice-président national des retraités et des personnes âgées, Clément Yameogo « ce projet est une bonne chose, car cela permet d’aller toujours vers les retraités, surtout que beaucoup ne peuvent pas se déplacer. »

CARFO digitalisation pensions
Le vice-président national des retraités et des personnes âgées, Clément Yameogo

Il poursuit en ces termes : « Ils ne peuvent pas être réticents du moment où on veut les payer depuis chez eux avec une sécurité. Il faudra que les deux opérateurs téléphoniques travaillent à nous faire éviter souvent ce manque de réseau pour ne pas perturber le processus ».

Durant les échanges, les retraités ont soulevé des préoccupations en lien avec la sécurisation de l’outil, les problèmes d’arnaque et les frais de retrait.

Les représentants des deux réseaux de téléphonies à savoir Jeanine Lamizana d’Orange Burkina et Ouremi P. Martial de Moov Africa ont rassuré les pensionnés de la CARFO que tous les moyens sont mis en œuvre pour les satisfaire dans le cadre de ce projet.

La participante Adiza Sawadogo explique que « cet outil de digitalisation est une bonne chose. Cela nous permettra de faire des économies au niveau du carburant et d’être plus en sécurité ».

CARFO digitalisation pensions
Adiza Sawadogo, participante

En ce qui concerne les frais de retrait, ils ne s’appliquent pas aux pensions avec ce projet, indiquent les représentants des téléphonies Orange Money et Moov Africa. Ils ont par ailleurs des puces comptes pensions sont créés pour les pensionnés afin de leur permettre de toucher sans difficultés.

Des retraités, à la fin des échanges trouvent le projet innovant car cela va leur permettre d’éviter les déplacements qui souvent des accidents et surtout de garder leurs frais de déplacements. Ils repartent satisfaits chez eux.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...
spot_img

Autres articles

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...