spot_img

Burkina/Fonds de soutien patriotique : Plus de 31 milliards FCFA déjà mobilisés en 2024

Publié le : 

Publié le : 

Le conseil d’orientation du Fonds de soutien patriotique (FSP) a tenu sa première session ordinaire de l’année 2024, ce mardi 26 mars 2024, à Ouagadougou. C’était sous la présidence du Premier ministre, Apollinaire Kyélèm de Tambela et en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Par Prisca Konkobo

La première session ordinaire de cette année 2024 du conseil d’orientation du Fonds de soutien patriotique ( FSP) a été l’occasion pour le Premier ministre de faire le point de la mobilisation financière.

Dans son discours lu par le ministre de l’Économie, Dr Aboubacar Nacanabo,  il informe que sur une prévision de 100 milliards FCFA au titre de l’année 2024, plus de  31 milliards FCFA ont été  déjà mobilisés à la date du 12 mars.

Cet argent déjà encaissé a été rendu possible grâce à “l’application des mesures de prélèvement sur les salaires des travailleurs du public et du privé »,  a fait savoir  la directrice générale adjointe du trésor et de la comptabilité publique, Kadiatou Oulla/Paré.

Kadiatou Oulla/Paré, directrice générale adjointe du trésor et de la comptabilité publique
Kadiatou Oulla/Paré, directrice générale adjointe du trésor et de la comptabilité publique

Des propos renchéris par la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, chargée du Budget, Fatoumata Bako/Traoré qui a affirmé par ailleurs que: “Ce sont des décisions qui vont permettre d’améliorer conséquemment le niveau de mobilisation de ressources au profit du fonds soutien patriotique”.

Fatoumata Bako/Traoré, ministre déléguée chargée du budget
Fatoumata Bako/Traoré, ministre déléguée chargée du budget

Selon le Premier ministre, Apollinaire Kyelem de Tambela, ces résultats déjà engrangés sont “forts louables” et sont à mettre “à l’actif de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion du fonds et de l’esprit patriotique des donateurs”.

Et dans le souci d’asseoir une “ gouvernance vertueuse”, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption a effectué une mission d’audit du Fonds de soutien patriotique. Le rapport provisoire a déjà été produit et “le rapport définitif est en cours de finalisation” a indiqué le Premier ministre.

Des difficultés en 2023

Quant à  l’année 2023, le comité de gestion du Fonds de soutien patriotique ( FSP) a expliqué qu’il a été confronté à deux grandes difficultés.

Il s’agit notamment de “l’absence de dispositions d’organisation et de mécanismes de suivi et de capitalisation des dons faits au FSP au niveau international, régional, provincial, départemental et communal”, a rapporté Vieux Rachid Soulama, Secretaire général du ministère de l’Économie et président du comité de gestion du FSP.

Vieux Rachid Soulama, président du comité de gestion du FSP
Vieux Rachid Soulama, président du comité de gestion du FSP

L’inaccessibilité de certaines zones à fort défis sécuritaires pour le payement à temps des rémunérations des Volontaires pour la défense de la patrie”, a également été soulignée pour justifier les obstacles rencontrés l’année dernière.

“Cependant au cours de la même année 2023, 99 milliards 39 millions 35 mille 500 francs CFA ont été mobilisés au titre du Fonds de soutien patriotique (FSP)”, selon le Premier ministre.

Quant aux ressources, elles ont servi, selon lui, à “assurer le fonctionnement des groupes communaux et nationaux de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et à prendre en charge leurs rémunérations, leurs dépenses de formation, d’acquisition d’équipements collectifs et individuels et de soins de santé”.

Entré en vigueur en 2023, le fonds de soutien patriotique répond au souci de faire face aux situations d’urgence et d’appuyer la stratégie nationale de combat contre le terrorisme.

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...