spot_img

Burkina Faso : le 14e congrès ordinaire des magistrats (SAMAB) placé sous le signe de la lutte contre le terrorisme

Publié le : 

Publié le : 

Le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB) tient ce 26 novembre 2022, son 14e congrès ordinaire. Placé sous le thème: « Les missions des syndicats de magistrats dans un contexte de fort défi sécuritaire », le congrès se veut un cadre de réflexion entre magistrats, pour voir comment relever le défi d’une justice en adéquation avec les exigences de l’heure. C’est l’occasion également de renouveler le bureau exécutif du syndicat.

Par Nicolas Bazié

Les magistrats du Burkina Faso entendent contribuer à la lutte contre le phénomène du terrorisme qui gangrène le pays depuis 7 ans maintenant. Dans le contexte actuel, ils sont convaincus que «la justice occupe une place importante dans la lutte».

C’est ainsi qu’ils se sont réunis ce 26 novembre, à l’occasion du 14e congrès ordinaire du syndicat, pour mener la réflexion afin de faire des propositions.

congrès ordinaire SAMAB
Une vue partielle de certains membres et sympathisants du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB)

Le premier sous-thème est intitulé «syndicats de magistrats et fonctionnement des juridictions» et le deuxième est: «La vision du SAMAB pour un fonctionnement efficient des juridictions face à l’insécurité». A ce niveau, le syndicat dit vouloir faire des propositions aux décideurs politiques, pour mieux lutter contre le terrorisme.

Selon Emmanuel Ouédraogo, magistrat et secrétaire général sortant du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB), cela permettra aussi aux juridictions de pouvoir continuer sereinement leur travail.

Renouvellement du bureau exécutif

Le bureau exécutif qui a dirigé le syndicat de 2018 à 2022 est en fin de mandat. Une partie du congrès sera donc consacrée au renouvellement de ce bureau. C’est une nouvelle équipe qui sera mise en place, déclare le secrétaire général sortant du SAMAB Emmanuel Ouédraogo.

« Il est prévu également la mise en place d’une équipe de militants d’honneur qui constitue un groupe de consultation pour le bureau exécutif dirigeant», ajoute le magistrat Ouédraogo.

congrès ordinaire SAMAB
M. Emmanuel Ouédraogo, magistrat et secrétaire général sortant du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB)

Pour ce qui est du bilan de l’équipe sortante, Emmanuel Ouédraogo indique qu’«on ne peut jamais être satisfait du travail qu’on a accompli» même si durant son mandat lui et ses camarades n’ont pas eu de repos.

« Il y avait tellement de choses à faire pour que la justice puisse être suffisamment indépendante, dit-il. Et les réformes de 2015 nous ont permis de pouvoir avoir un support sur le plan juridique nous permettant de mener le combat».

Toujours sous son mandat, il a été aussi question « d’œuvrer à ce que la séparation des pouvoirs puisse être respectée, parce qu’il est impossible d’atteindre l’indépendance de la justice sans la séparation des pouvoirs».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...

Burkina: «les magistrats préoccupés par des menaces récurrentes et multiformes»

Au terme des travaux d'avancement des magistrats le lundi 22 avril 2024 à Ouagadougou, la commission a affirmé dans un communiqué qu'elle est «préoccupée...

Chine : après 14 jours de formation, des journalistes burkinabè reçoivent leurs attestations

Les autorités chinoises ont procédé le 23 avril 2024, à Beijing la capitale chinoise, à la remise des attestations de fin de formation à...

Coopération : Des investisseurs russes chez le ministre des affaires étrangères

Des investisseurs russes sont venus présenter leurs projets au ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré. C’était ce lundi 22 avril 2024 au...
spot_img

Autres articles

Burkina : Savane médias fermé pour impôts non payés

La direction de Savane médias a annoncé , ce 24 avril 2024, la fermeture de ses locaux par les services des impôts selon une...

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...